La Bourse de Paris, soutenue par la Chine, monte de 0,87%

Bourse © stock.adobe.com
La Bourse de Paris montait de 0,87% une demi-heure après l’ouverture mardi, profitant d’un indicateur manufacturier chinois favorable dans une économie qui peine encore à se remettre de la pandémie de Covid-19.

Publié le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

La Bourse de Paris, soutenue par la Chine, monte de 0,87%

Vers 09H30 , l’indice parisien prenait 43,1 points à 4.990,32 points.

La veille, il avait lâché 1,1%, abandonnant le seuil symbolique des 5.000 points qu’il tente péniblement de dépasser durablement depuis le début de l’été.

L’indice a toutefois glané 3,4% sur l’ensemble du mois d’août.

Après un été relativement calme sur les marchés et à l’entame du mois de septembre,c’est un indicateur chinois sur l’industrie manufacturière qui faisait mardi l’objet de commentaires optimistes à travers l’Europe.

Celle-ci s’est inscrite en août pour le second mois d’affilée à son plus haut niveau depuis plus de neuf ans, signe du redémarrage de l’activité dans le pays, selon un indice indépendant, et bien au-dessus de la prévision des analystes.

Vue comme l’atelier du monde et traditionnelle locomotive de la croissance mondiale, l’amélioration de la santé économique de la Chine laisse de nombreux espoirs de reprise de l’économie mondiale aux investisseurs, au moment où la pandémie fait encore rage.

En attendant, l’indice composite de Shanghai en profitait et ruisselait sur les places européennes.

- PSA monte, Renault recule -

L’ambianceétait toutefois mardi à une ouverture "sur une note mitigée" à travers l’Europe, avec un démarrage dans le rouge à Londres suite à un jour férié lundi, a observé David Madden, analyste marchés pour CMC Markets UK.

La tendance sur le CAC 40 était par ailleurs légèrement ternie par la chute de 19,8% du marché automobile français en août en raison de facteurs techniques.

Renault était l’une des rares valeurs à reculer sur le CAC 40, perdant 0,50% à 23,12 euros. PSA prenait de son côté 0,49% à 17,27 euros.

Après l’indice chinois et les statistiques automobile, les acteurs du marché se tournaient vers la publication d’indicateurs manufacturiers en zone euro et d’éléments du même type aux Etats-Unis dans l’après-midi.

Outre-Atlantique, la Bourse enchaîne les records depuis des semaines. Elle avait terminé lundi sur une note mitigée le meilleur mois d’août depuis 1984 pour le Dow Jones et depuis 1986 pour le S&P 500.

Parmi les autres valeurs du jour, le géant de l’énergie Total (+0,77% à 33,35 euros) a annoncé mardi s’associer au fonds d’investissement australien Macquarie afin de développer cinq projets éoliens en mer en Corée du Sud, d’une capacité totale supérieure à deux gigawatts (GW).

Le fonds Amber et le géant des médiasVivendi (+1,13 à 24,07 euros) ont annoncé mardi leur intention de saisir le tribunal de commerce de Paris suite au refus du conseil de surveillance du groupe Lagardère (-0,66% à 19,75 euros), dont ils sont les principaux actionnaires, de convoquer une assemblée générale extraordinaire.

alb/vac/nth

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article La Bourse de Paris, soutenue : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également