86 milliards d’euros de plus donnés à la Grèce pour un 3eme plan d’aide

Publié le

Les ministres des Finances de la zone euro ont donné vendredi leur feu vert à un troisième plan d’aide à la Grèce, d’un montant de 86 milliards d’euros maximum, qui va donner au pays l’oxygène financier dont il a besoin, mais va devoir être suivi rapidement de mesures pour résoudre le problème de la dette grecque.

Un accord est intervenu ce soir au sein de l’eurogroupe pour la mise en œuvre d’un programme du Mécanisme Européen de Stabilité en faveur de la Grèce.

3eme plan d’aide à la Grèce : l’EuroGroupe relance de 86 milliards d’euros

C’est une véritable partie de poker dans laquelle la zone Euro a plus à perdre que la Grèce. Le président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, a salué un accord qui "permettra à l’économie grecque de retrouver le chemin d’une croissance durable, si le pays respecte les étapes" prévues pour la mise en œuvre des réformes et des mesures budgétaires qui lui sont demandées.

Il prévoit de nouveaux prêts pouvant aller jusqu’à 86 milliards d’euros, qui seront accordés à la Grèce au cours des trois prochaines années.

La première tranche d’aide s’élèvera à 26 milliards d’euros, et sera elle-même divisée en plusieurs sous-tranches. D’abord un versement "immédiat" de 10 milliards placés sur un compte distinct destiné à la recapitalisation des banques grecques.

Puis la deuxième "sous-tranche" de 16 milliards d’euros commencera par un versement de 13 milliards d’ici au 20 août, suivi d’un ou plusieurs autres à l’automne, en fonction de la mise en œuvre des réformes.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article 86 milliards d'euros (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également