Comparateur de frais bancaires du gouvernement lancé le 1er février

©stock.adobe.com
Le gouvernement souhaite donner plus de lisibilité sur les tarifs bancaires et va ouvrir à partir du 1er février 2016 un comparateur indépendant et officiel des frais bancaires, anonyme et gratuit.

Publié le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

A l’instar de son comparateur des prix du carburant, le gouvernement va lancer le 1er février 2016 un comparateur de frais bancaires. Une vue objective sur les frais bancaires, afin de dynamiser la concurrence entre les banques. Le fait que toutes les banques passent à la facturation des frais de tenue de compte en 2016 n’est pas anodin. La concurrence entre les banques semble bien être organisée...

Un comparateur officiel pour éviter les biais

De nombreux comparateurs de frais bancaires existent sur la toile. Le hic ? Ils sont tous en partenariats avec des banques. Soit ces comparateurs collectent vos données pour les revendre aux banques, soit ils monnaient leurs récompenses ou trophées décernés auprès de ces mêmes banques. Mieux, certains comparateurs font les deux ! Comment peut-on être à la fois juge et partie ?

C’est pour cela que le gouvernement entend apporter une approche plus objective, avec un comparateur simple, pour permettre une concurrence plus importante. Seuls 11 services bancaires seront comparés.

Un site de comparaison des frais bancaires, anonyme et gratuit

"Ce site internet permettra à tout le monde de comparer, gratuitement, les tarifs des services de base, comme les virements, les prélèvements ou les cartes", explique le ministre du Budget, Michel Sapin, dans Le Parisien Dimanche.

Le site gouvernemental détaillera onze tarifs de base avec l’objectif que "la concurrence s’exerce dans de bonnes conditions".

Une réunion est prévue ce jour à Bercy avec les dirigeants des groupes bancaires français, notamment BNP Paribas, Société générale ou Crédit mutuel.

"Je veux vérifier avec eux qu’ils ne facturent pas, d’un côté, des frais de tenue de compte et, de l’autre, toutes les opérations liées à la tenue du compte. Si on fait payer les deux, ça fait beaucoup", déclare Michel Sapin.

Un comparateur trop basique, mais appelé à évoluer

La première version de ce comparateur sera forcément trop basique. Comparer seulement 11 services bancaires est trop limitatif, mais cet outil pourra rapidement s’étendre aux autres services bancaires.

Epargnez sur vos frais bancaires !

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Comparateur de frais bancaires : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

Epargnez sur vos frais bancaires !

A lire également