Crédit immobilier : quand être un jeune actif primo-accédant devient un atout de taille

Publié le

Les banques recherchent avant tout les primo-accédants, notamment avec la toute récente extension du PTZ. Plus jeune que leur clientèle actuelle, les primo-accédants représentent leurs clients de demain, un segment à fidéliser au plus tôt. Des efforts sur les taux des crédits peuvent bien être consentis...

Un primo-accédant doit impérativement changer de banque pour avoir la meilleure offre...

Si vous souhaitez trouver un taux de crédit immobilier imbattable, vous serez probablement contraint de changer de banque. En effet, les banques s’arrachent les nouveaux clients, et les primo-accédants, car ils valent de l’or ! Alors les banques sont prêtes à faire des efforts considérables pour avoir de nouveaux clients long terme.

A lire aussi : PTZ 2017

Un primo-accédant conservera sa banque pendant au moins 5 ans !

Les courtiers en crédits immobiliers sont formels. Le nombre de dossiers de primo-accédants sont en constante hausse. Le début d’année 2016 débute en fanfare, près de 300% de hausse de demandes de crédits immobiliers ! Avec le nouveau PTZ 2016, les jeunes actifs ont repris le pouvoir pour acheter au bon moment : des taux encore faibles, des prix de l’immobilier en légère baisse.

Hausse du nombre de dossiers des primo-accédants avec l’extension du PTZ 2016

Les demandes de crédits immobiliers sont en forte hausse : +300%, en janvier 2016 par rapport à janvier 2015 ! Toutefois, ces chiffres concernent le niveau de demande et non le niveau de contrats définitifs signés. "Reste à savoir si ces prêts à taux zéro seront réellement accordés, car l’emprunteur doit justifier sur devis ou factures qu’il effectuera bien des travaux dans les 3 ans pour un minimum de 25 % du montant de l’opération, ce qui complexifie les démarches et allonge les délais de traitement dans les banques", explique Sandrine Allonier, directrice des partenariats bancaires de Vousfinancer.com.

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 06/03/2019
Durées de créditTaux maxi. Taux moyens Taux mini.
7 ans2,00 %0,90 %0,20 %
10 ans2,00 %1,05 %0,55 %
15 ans2,20 %1,30 %0,80 %
20 ans2,70 %1,55 %1,00 %
25 ans3,05 %1,80 %1,25 %
30 ans3,45 %2,35 %1,56 %
(*) Mise à jour effectuée le 06/03/2019 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Crédit immobilier : quand (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...
Epargnez sur vos frais bancaires !

A lire également