Embellie économique confirmée pour la France et la Zone Euro, selon l’OCDE

Puisqu’on vous dit que cela va mieux ! Certes, vous ne le constatez sans doute pas encore, mais visiblement cela va beaucoup dans la zone Euro. L’OCDE a revu à la hausse ses estimations pour la croissance de la France et de la zone euro.
Embellie économique confirmée pour la France et la Zone Euro, selon l'OCDE
©stock.adobe.com

Publié le

Confortant les espoirs gouvernementaux, l’OCDE a revu à la hausse ses estimations pour la croissance de la France et de la zone euro. Ses économistes tablent désormais sur une croissance française de 1,1% en 2015 et de 1,7% en 2016 (0,3 point et 0,2 point de plus que dans ses estimations de novembre 2014).

La chute de l’Euro et des cours du pétrole boostent la zone euro

La prévision officielle de la France pour 2015, celle sur laquelle repose le budget, est de 1%. Mais plusieurs ministres ont déjà espéré à voix haute que ce chiffre se révèle trop prudent. L’économie française suit peu ou prou la même dynamique que l’ensemble de la zone euro qui bénéficie des largesses monétaires de la Banque centrale européenne, s’accompagnant d’une baisse du taux de change de l’euro, ainsi que de la décrue des prix du pétrole.

Pour la zone euro, l’OCDE prévoit une croissance de 1,4% cette année (+0,3 point par rapport à novembre) et de 2% l’an prochain (+0,3 point). L’Allemagne voit ses prévisions de croissance relevées encore plus nettement par l’OCDE que celles de la France à 1,7% cette année (+0,6 point) et 2,2% en 2016 (+0,4 point), confortant son rôle de locomotive de la zone euro.

L’OCDE a changé de ton depuis ses prévisions de novembre. Elle considérait à l’époque la morosité en zone euro comme l’une des principales menaces pour l’économie mondiale. Elle est cependant moins convaincue par les gouvernants et juge que la politique budgétaire en zone euro pourrait être "plus encourageante pour la demande".

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Embellie économique confirmée : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également