Le cours du baril de pétrole sous les 40$ (Brent)

©stock.adobe.com
Cela faisait plus de six années que le cours du baril de pétrole n’était plus passé sous les 40$. Le ralentissement économique mondial, ainsi que la hausse de la production, principaux responsables.

Publié le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Les cours des matières premières continuaient leur chute lundi, plombés par les inquiétudes sur l’économie chinoise, grande consommatrice de matériaux industriels, et la chute des marchés d’actions, qui fait souffler un vent de panique chez les investisseurs.

La Chine, deuxième économie mondiale et première consommatrice de métaux industriels, a vu la Bourse de Shanghaï plonger lundi de 8,49%.

Le cours du baril de pétrole sous les 40$ (Brent)
Le cours du baril de pétrole sous les 40$ (Brent) © stock.adobe.com

"La dégringolade des matières premières s’explique par le pessimisme envers la Chine, dont les marchés d’actions sont en déroute", a expliqué à l’AFP Daniel Ang, analyste chez Phillip Futures à Singapour.

Ces inquiétudes font donc plonger le cours des matières premières, les investisseurs craignant que la demande pour ces produits ralentisse en même temps que l’activité industrielle chinoise.

Le prix du pétrole est ainsi passé sous 40 dollars le baril de "light sweet crude" (WTI) vendredi en séance à New-York, son plus bas niveau depuis six ans et demi. Lundi, le prix du baril de Brent de la mer du Nord coté à Londres évoluait sous les 45 dollars et celui du WTI américain sous le seuil de 40 dollars. Le prix du pétrole est lesté également par une production très forte.

Les autres matières premières indispensables à l’activité industrielle, comme le cuivre ou l’aluminium, ont elles-aussi atteint un niveau très bas. Le cuivre —appelé aussi "Docteur Cuivre" en raison de son importance dans tous les secteurs de l’industrie—* est passé sous les 5.000 dollars la tonne vendredi pour la première fois depuis la crise financière de 2009, alors que l’aluminium est tombé lundi à son niveau le plus bas en six ans.

L’indice Bloomberg Commodity Index, qui répertorie 22 matières brutes, a atteint lundi son plus bas niveau depuis août 1999.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Le cours du baril de pétrole : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également