Seuil de pauvreté en France : 977€/mois. 14,3 % (8,7 millions) de Français concernés

©stock.adobe.com
Selon l’INSEE, le revenu médian des Français est de 1.630€. Le seuil de pauvreté ressort à 977€ et concerne 8.5 millions de Français. Chiffres concernant l’année 2011.

Publié le , mis à jour le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

L’INSEE a publié son enquête sur les revenus des Français (chiffres 2011). Sans surprise, la pauvreté a augmenté régulièrement depuis 2008 pour atteindre 14,3 % de la population en 2011.

Revenus médian des Français : 1.630 € par mois

En 2011, selon l’INSEE le revenu médian des Français est de 1 630 euros par mois en métropole. Concrètement, cela signifie que la moitié des Français a un niveau de vie plus élevé et l’autre moitié un niveau moins élevé. Mais cette stabilité cache des évolutions contrastées à l’intérieur de la population.

Les inégalités ont continué de se creuser sous l’effet de la progression des très hauts revenus.

Les 5 % les plus aisés ont vu leur niveau de vie continuer à progresser de 1,9 %, notamment grâce à l’importance des ressources tirées de leur patrimoine. En revanche, les 40 % de la population les plus modestes ont vu leur niveau de vie régresser dans une fourchette comprise entre -* 0,8 % à -* 0,2 %.

Un seuil de pauvreté à 977 euros par mois

Seuil de pauvreté en France : 977€/mois
Seuil de pauvreté en France : 977€/mois © stock.adobe.com

En France, les 10 % les plus riches avaient un niveau de vie de 3,6 fois supérieur (37 450 euros) à celui des 10 % les plus modestes (10 530 euros) en 2011 contre 3,5 fois en 2010. C’est le plus haut niveau enregistré depuis 1996.

Le taux de pauvreté, établi à 60 % du niveau de vie médian, a augmenté en 2011 de 0,3 point pour atteindre 14,3 % de la population totale.

Concrètement, cela signifie que 8,7 millions de personnes vivaient avec moins de 977 euros par mois en 2011. Depuis le début de la crise en 2008, la hausse du taux de pauvreté a atteint 1,2 point, un rythme plus rapide que dans les autres pays européens.

Mais cette tendance est à relativiser puisque, contrairement à d’autres pays européens, la France a vu son niveau de vie médian continuer à augmenter de 1,4 % de 2008 à 2011. "Il suffit que le bas de l’échelle évolue moins vite que le revenu médian pour que le taux de pauvreté augmente, et c’est bien ce qui s’est passé depuis 2008", explique Jérôme Accardo, chef du département conditions de vie des ménages.

Sans surprise, le taux de pauvreté est particulièrement élevé parmi les chômeurs (38,9 % d’entre eux sont pauvres, une hausse de trois points). Si les actifs occupés sont bien plus protégés (8 % d’entre eux sont pauvres), ils ne sont pas pour autant épargnés par la hausse. Leur taux de pauvreté a également progressé entre 2010 et 2011 (+ 0,5 point). Une évolution expliquée par la non progression des bas salaires, voire la baisse du smic horaire brut (-* 0,3 %) en moyenne annuelle.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Seuil de pauvreté en France : : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également