Simplification des entreprises : compte pénibilité et information des salariés en cas de cession passent à la trappe

©stock.adobe.com
Le projet de loi sur la simplification des entreprises aété adopté mercredi au Sénat grâce à la droite qui en a profité pour supprimer deux mesures emblématiques de la gauche, le compte pénibilité et l’information préalable des salariés en cas de cession des PME.

Publié le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Simplification des entreprises : adoption grâce à la droite qui supprime deux mesures phares de la gauche

En raison de ces modifications, l’ensemble de la gauche, soit 151 sénateurs -* PS, PCF, écologistes et la quasi totalité du RDSE, à majorité PRG -* ont voté contre la version réécrite par les sénateurs, tandis que la droite UMP et centriste, désormais majoritaire, soit 188 parlementaires, a voté pour.

Le texte, déjà adopté dans sa version initiale par les députés et pour lequel le gouvernement a demandé la procédure d’urgence, c’est-à-dire une lecture par chambre, devra faire l’objet d’une commission mixte paritaire chargée de trouver une version commune. En cas d’échec, c’est l’Assemblée où la gauche est majoritaire qui aura le dernier mot et il est fort probable qu’elle supprime les modifications sénatoriales.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Simplification des entreprises : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également