Arnaque à l’investissement dans les panneaux solaires : 6 ans de prison ferme

Publié le

Un rendement élevé, une carotte fiscale à la clé, il n’en fallait pas plus pour séduire près de 5.000 investisseurs. Sauf que cet investissement était une arnaque de premier ordre. L’arnaqueur est condamné à 6 années de prison ferme.

Une idée séduisante, des panneaux solaires aux Antilles...

Sous couvert de la carotte fiscale du girardin industriel, rien de mieux que d’investir dans des panneaux solaires aux Antilles. La société DOM-TOM Défiscalisation (DTD), proposait un produit miracle : un investissement dans des panneaux solaires en Guadeloupe et en Martinique. Un placement financier qui devait permettre de récupérer un rabais fiscal important. « Pour un investissement de 5 €, les contribuables devaient récupérer 6 € d’avantage fiscal », explique Hélène Féron-Poloni, avocate de parties civiles.

Sauf que... Il faut installer les panneaux solaire et revendre l’électricité à EDF

Sur les 56 millions d’euros collectés auprès des investisseurs, seuls 10 millions ont permis d’installer des panneaux solaires. Le drame est que ce réseau n’a jamais été raccordé à celui d’EDF. Donc cet investissement ne rapporte strictement rien, et les investisseurs n’ont droit à aucune ristourne fiscale.

46 millions d’euros investis dans des biens qui n’ont rien à voir avec les panneaux solaires...

Où est passé l’argent ? Un appartement à Manhattan (New York), trois maisons à la Martinique, un pied-à-terre au Luxembourg... Le dirigeant la société en a profité pour mener un grand train de vie.

Un complice à Bercy

Selon les informations publiées par Le Parisien, les collectes de fonds ont duré pendant trois ans, de 2007 à 2010, notamment grâce à la bienveillance d’un haut fonctionnaire de Bercy (condamné depuis pour corruption).

Plus de 900 personnes se sont portées parties civiles. Certaines d’entre elles pourraient continuer les poursuites judiciaires notamment contre les intermédiaires financiers.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Arnaque à l'investissemen : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également