Assurance-vie : lourde chute de de la collecte nette en janvier par rapport à 2019 (-77%)

Le marché français de l’assurance vie a démarré l’année 2020 en forte baisse de la collecte, avec seulement 500 millions d’euros de collecte nette au mois de janvier, selon des chiffres provisoires publiés lundi par la Fédération française de l’assurance.
Assurance-vie : lourde chute de de la collecte nette en janvier par rapport à 2019 (-77%)
Versements en assurance-vie en Janvier 2020 © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Publié le

Assurance vie : la collecte nette ralentit encore en janvier

Ce faisant, l’assurance vie française a nettement moins moissonné qu’un an plut tôt : elle avait engrangé 2,2 milliards d’euros en janvier 2019, montrent ces chiffres. Lors du premier mois de 2020, les épargnants ont déposé sur leurs contrats d’assurance vie 11,8 milliards d’euros environ lors du premier mois de l’année, contre 12,7 sur lemême mois en 2019. Les sommes retirées par les assurés ont quant à elles atteint 11,3 milliards d’euros, soit légèrement plus que les 10,6 milliards reversés en janvier 2019.

Versements bruts et collectes nettes en assurance-vie
Versements bruts et collectes nettes en assurance-vie © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Collecte nette de 500 millions d’euros environ

D’parès les commentaires officiels, la plupart des compagnies d’assurance sont pénalisées par l’environnement de taux très bas, voire négatifs, qui complique leur tâche de faire fructifier l’épargne et les primes d’assurance versées par leurs clients. Cet environnement est particulièrement pénalisant pour les contrats d’assurance vie en "euros", ces placements dont le capital et les intérêts ont pour particularité d’être garantis quelle que soit l’évolution de la conjoncture. La publication des rendements des fonds euros 2019 montre toutefois que certains assureurs ne subissent pas des pressions aussi fortes qu’annoncées. Les performances publiées étant encore largement au-dessus de l’inflation pour les meilleurs fonds euros.

Évolution du montant des versements en unités de compte et sur les fonds euros (en Milliards d’euros)
Évolution du montant des versements en unités de compte et sur les fonds euros (en Milliards d’euros) © FranceTransactions.com/source chiffrée FFA

Pousser les épargnants à investir sur les unités de compte

Dans ce contexte, beaucoup de compagnies ont annoncé l’an dernier une baisse drastique des taux servis par leurs contrats en euros et elles tententdésormais de donner la priorité aux investissements en "unités de compte" , dont le capital n’est pas garanti mais qui se révèlent potentiellement plus rémunérateurs pour les clients. En janvier, les versements sur les supports unités de compte ont représenté 4 milliards d’euros, soit 34% des cotisations. Ce rythme s’inscrit en nette progression, tant par rapport au mois de janvier 2019 (22% environ) que par rapport au rythme global de l’an passé (27%).
Paradoxalement pour les épargnants, les compagnies d’assurances poussent les épargnants à investir sur des unités de compte, à risque de perte en capital en instituant des conditions de versements sur leurs fonds euros. La liste des contrats d’assurance-vie permettant d’investir encore 100% sur un fonds euros se réduit au fil des mois. Pour les compagnies cette stratégie est doublement gagnante, l’investissement sur des unités de compte est source de profits plus importants pour l’assureur, par ailleurs, les compagnies n’ont aucune couverture financière à servir, puisque par définition les unités de compte sont exposées aux risques de marché.

L’encours des contrats d’assurance-vie s’élevait fin janvier à 1.789 milliards d’euros, en progression de 5% sur un an.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Assurance-vie : lourde (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également