Aubry dit comprendre les gilets jaunes, dénonce l’injustice du gouvernement

Publié le , mis à jour le

La maire socialiste de Lille Martine Aubry a dit vendredi comprendre le mouvement des gilets jaunes, critiquant vivement l’injustice sociale, fiscale et écologique du gouvernement.

Aubry dit "comprendre" les gilets jaunes, dénonce "l’injustice" du gouvernement

Si elle reconnaît que ce mouvement "mêle des colères diverses et parfois contradictoires", elle estime dans un communiqué qu’il a le "même déclencheur : la baisse du pouvoir d’achat des Français".

"Comment ne pas les comprendre ? Qu’avons-nous vu depuis l’arrivée au pouvoir du Président de la République ? Des cadeaux fiscaux pour les plus riches : suppression de l’ISF, flat tax, réforme de l’exit tax et des milliards distribués aux entreprises sans aucune contrepartie", lance l’ancienne ministre de l’Emploi de Lionel Jospin, qui n’ira cependant pas manifester samedi.

"Et pour les autres ? Hausse de la CSG, baisse des APL, suppression des emplois aidés, gel des pensions de retraite et des prestations familiales", poursuit Mme Aubry, qui s’en prend régulièrement à la politique menée par le chef de l’Etat.

Dans ce communiqué intitulé "stop à l’injustice sociale, fiscale et écologique !", elle enjoint ainsi le gouvernement à "mettre en place une véritable politique redistributive de la fiscalité écologique, à destination en priorité des catégories populaires".

"Les milliards récupérés suite à l’augmentation de la taxe sur les carburants doivent permettre aux Français d’entrer pleinement dans la transition écologique", estime-t-elle.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Aubry dit comprendre les (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

1 commentaire

  • Ce n’est pas la pollution QUI m’inquiète car de nombreuses études et parutions contredisent, l’attitude des médias et politiques français sur les effets des voitures sur la planète. Cette propagande continuelle permet aux élus de nous augmenter nos taxes et impôtsPoubelles, eaux, électricité, gaz, impôts locaux et nationaux PVLes élus locaux dépensent pour de nouveaux trottoirs , rue, des millions d’euros, alors que les habitants n’arrivent plus seulement à peindre leurs volets, alors que le luxe municipale se développent à leurs pieds.Ce n’est pas la France, (0,9%) de la planète qui fera bouger la pollution. Il faut réguler les naissances, 10 milliards sur terre, c’est la famine et pollution multipliée

    Répondre à ce message

Sur le même sujet

A lire également