Déficit public : l’objectif 2013 de 3% officiellement abandonné

Déficit public : l'objectif 2013 de 3% officiellement abandonné
©stock.adobe.com
Jean-Marc Ayrault a confirmé hier l’abandon de l’objectif des 3 % de déficit public pour l’année 2013. Le gouvernement conserve en revanche son engagement d’équilibre budgétaire pour la fin du quinquennat.

Publié le , mis à jour le

Déficit public 2013 : l’objectif de 3 % du PIB ne sera pas atteint !

Invité sur France 3 hier soir, la Premier ministre Jean-Marc Ayrault a officiellement confirmé ce que tous les observateurs annonçaient depuis plusieurs semaines, l’abandon de l’objectif de réduction du déficit public à 3 % du PIB pour 2013.

Mardi, le président de la République avait ouvert la voie en déclarant qu’« Il ne sert à rien d’afficher des objectifs s’ils ne peuvent pas être atteints ».

En cause une croissance 2013 qui ne devrait pas atteindre les 0,8 % prévu initialement par le gouvernement. Celle-ci devrait vraisemblablement s’établir autour de 0,4 voire 0,2 %.

Si la barre des 3 % ne sera pas atteinte, le Premier ministre a cependant indiqué que la France n’en serait « pas très loin ». Pour le moment aucun chiffre précis n’a été avancé et le gouvernement devrait attendre le mois d’avril pour dévoiler ses nouveaux objectifs devant le Parlement.

Objectif 0 déficit en 2017

En revanche, Jean-Marc Ayrault a réaffirmé la volonté de la France de tenir son engagement de zéro déficit à la fin du quinquennat. « L’objectif, et il sera atteint, c’est le déficit zéro à la fin du quinquennat, ce qui compte c’est la trajectoire », a-t-il ainsi insisté. « Les outils sont là », a-t-il ajouté. « Ce n’est pas moi qui vais baisser les bras ».

Un vrai signe envoyé à Bruxelles où la Commission européenne a indiqué hier qu’un délai pouvait être accordé en cas de dérapage de la croissance, si le pays concerné continuait ses efforts budgétaires.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Déficit public : l'object : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également