Assurance-vie : faire le choix d’une gestion profilée

Assurance-vie : gérer librement son contrat d’assurance-vie demande un minimum d’expérience. Il existe des profils de gestion qui permettent néanmoins de vous faciliter la tache et d’orienter votre capital, détails et avis des internautes...
Assurance-vie : faire le choix d'une gestion profilée
©stock.adobe.com

Publié le , mis à jour le

Dans un contexte difficile de marché, le commun des épargnants se dirige naturellement vers les options de gestion profilée [1] au lieu de favoriser l’autonomie d’une gestion libre. Une alternative plus sécuritaire de part l’expérience qu’affichent les équipes de gestionnaires.

Les signataires peuvent paramétrer le contrat d’Assurance-Vie selon leurs profils d’investisseur, "prudent", "équilibré" ou "dynamique". A la souscription, la vérification de la structure du profil est à effectuer obligatoirement :

  • Profil prudent : pour les épargnants souhaitant faire fructifier le capital en prenant un minimum de risque, à ce titre une grande partie du capital est placé sur le fonds euros.
  • Profil équilibré : comme son nom l’indique, ce paramétrage est autant sécuritaire que risqué, un diversification fonds euros, obligations et actions.
  • Profil dynamique : impeccable pour les épargnants qui souhaitent plus de rendement, ce profil opte pour les supports les plus dynamiques de la palette des unités de compte.

Les profils peuvent aussi être évolutifs, le capital est orienté tout au long de la durée de vie du contrat vers un risque de plus en plus limité. Dans un premier temps, placer sur des supports en actions, l’épargne glisse par la suite vers des placements obligataires ou monétaires.

(Attention les options de gestion sont souvent sujettes à un minimum de capital disponible sur le contrat)

Assurance-vie : la gestion profilée, une bonne opportunité ?

Le souscripteur confère le gestion de son capital à des professionnels de la finance, la contrepartie étant de dégager un maximum de gain au terme du contrat. La gestion profilée donne l’image d’un bon ratio sûreté/rentabilité, or le repli tout azimut des marchés ou sur les marchés obligataires aura mis en relief le fait que même les profils de gestion proposés peuvent céder face aux secousses de marchés. Le bon compromis est de changer de profil de gestion au gré du marché cependant ce type de modification est souvent annuelle et donc moins flexible.


[1pilotée, à horizon, sous mandat

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Assurance-vie : faire le (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également