Le logement, cause nationale : Les principaux candidats déclarent forfait !

Publié le

Tous les principaux candidats à l’élection présidentielle, qui devaient participer jeudi au colloque le logement : cause nationale, ont déclaré forfait au grand dam du secteur !

"Le logement : cause nationale" : les principaux candidats déclarent forfait :

Tous les principaux candidatsà l’élection présidentielle, qui devaient participer jeudi au colloque "le logement : cause nationale", ont déclaré forfait au grand dam du secteur, un des plus importants secteurs économiques avec 75 milliards d’euros et 858.000 emplois.

Eva Joly, la candidate d’Europe Ecologie Les Verts (EEV), qui souhaitait s’exprimer a été empêchée par son récent accident et s’est fait remplacer par Emmanuelle Coste devant les 700 professionnels réunis au Théâtre Marigny (8e arrondissement).

François Bayrou a envoyé à sa place, au dernier moment, Robert Rochefort, vice-président du Modem, tout comme Marine Le Pen (Front National) qui a été remplacée par Wallerand de Saint-Just.

Les autres trois principaux candidats —* Nicolas Sarkozy (UMP), François Hollande (PS) et Jean-Luc Mélanchon (Front de Gauche) —* avaient déjà indiqué qu’ils ne pouvaient pas ou ne voulaient pas se rendre à ce colloque à 17 jours du premier tour de l’élection présidentielle et se sont fait représenter par des porte-parole.

La création d’une proportion plus importante de logements sociaux est considérée comme efficace par 78% des Français selon unsondage réalisé par l’Ipsos pour la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) pour l’occasion.

Par contre la nouvelle loi, voulue par Nicolas Sarkozy, donnant la possibilité de construire 30% de plus sur une même surface est estimée efficace par seulement 41% des personnes interrogées et pas efficace par 57% d’entre elles.

Les neuf organisations à l’origine de cet événement sont la Fédération française du bâtiment (FFB), le Syndicat national des aménageurs lotisseurs (SNAL), la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), l’Union des maisons françaises(UMF, maisons individuelles), l’Union sociale pour l’Habitat (USH, mouvement HLM), l’Union nationale des syndicats français d’architectes (UNSFA), Action Logement (ex-1% logement), la Fondation Abbé Pierre et l’Union nationale des économistes de la construction (UNTEC).

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Le logement, cause nationale : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également