Grèce : Deux chances sur trois que la Grèce reste dans la zone Euro !

©stock.adobe.com
D’après les urnes, les Grecs souhaitent rester dans la zone euro. Pour autant l’agence de notation Standard & Poor pense qu’un retrait est encore possible...

Publié le

Grèce : Standard & Poor’s reste sur ces positions

Les élections législatives du 17 juin ont donné vainqueur d’une courte tête le parti conservateur pro-euro. Pour autant l’agence de notation Standard & Poor’s ne juge pas cette élection comme une garantie pour le maintien de la Grèce dans la zone euro.

Dans son étude publié cette semaine, l’agence de notation juge que la Grèce a seulement deux chances sur trois de rester dans l’Euro.

Le résultat des élections n’est pas susceptible d’influer prochainement sur la note du pays. La note de la Grèce pourrait donc rester très basse (CCC » pour sa dette long terme et « C » pour sa dette court terme).

Grèce : l’Europe devra se montrer à la hauteur !

D’ailleurs, Standard & Poor’s, considère pour l’instant qu’un retrait de la Grèce n’aurait pas "automatiquement de conséquences négatives permanentes sur les perspectives d’autres pays périphériques de rester membres de la zone euro".

Selon l’agence de notation, c’est avant tout les réactions politiques de l’Europe qui prédominent. Standard & Poor’s attend en cas de sortie de la Grèce, une réponse forte qui éloigne de façon crédible le risque de contagion. Dans le cas contraire, certaines notations souveraines pourraient être revues à la baisse au niveau de la zone euro.

L’agence Fitch est en accord avec Standard & Poor’s concernant une réponse ferme des Etats de la zone euro en cas de sortie de la Grèce

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Grèce : Deux chances sur (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également