Taux d’intérêt : la BCE pourrait procéder à une hausse de taux en juillet

©stock.adobe.com
Taux d’intérêt : la BCE laisse, sans vraiment de surprise, ses taux inchangés. L’inflation reste le point d’inquiétude majeur de la BCE, une hausse de taux pourrait d’ailleurs bien être effectuée en juillet...

Publié le  à 0 h 0

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Taux : la BCE ne bouge pas encore ses taux

Sans surprise, la BCE a laissé ses taux inchangés un mois de plus. Le taux directeur de la BCE est resté figé ce jour à 4%. Cela fait maintenant une année que ce taux n’a pas évolué.

Taux : l’inflation en ligne de mire, la hausse des taux semble inévitable

L’inflation, au plus fort sur la zone Euro pourrait sans doute inciter la BCE à orienter son taux directeur à la hausse. En effet, Mr Trichet l’a annoncé, une très légère hausse sera possible en juillet.

Taux de marchés : l’Euribor au-delà des 5%, les taux longs en hausse

Si les taux de la BCE ne concernent pas directement les épargnants, les taux Euribor et les taux longs, eux, concernent directement les épargnants ainsi que les emprunteurs de crédit immobilier.

Le taux euribor (taux court-terme), dont la maturité 1 an, a dépassé les 5% depuis quelques jours est à son plus haut depuis le début de l’année.

Les épargnants pourront donc profiter directement de cette hausse des taux courts, au travers des comptes à terme et autres sicav monétaires. Dans une moindre mesure, les taux des livrets épargne pourraient eux aussi profiter de cette envolée des taux courts.

La conjoncture actuelle est assez particulière, au niveau des taux d’intérêts, puisque les taux court terme sont plus élevés que les taux long terme. Il vaut donc mieux placer son argent sur le court terme que le long terme.

Par ailleurs, l’impact direct sur les crédits est que les prêts à taux variable n’ont plus d’avantage par rapport aux crédits à taux fixe, dont le taux est moindre.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Taux d'intérêt : la (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également