Compte à terme : l’ACP demande plus de clarté sur le retrait anticipé

Publié le

Compte à terme : face au succès du placement épargne, l’Autorité de contrôle prudentiel demande plus d’informations de la part des établissements financiers...

Compte à terme : recommandations de l’Autorité de contrôle prudentiel

L’Autorité de contrôle prudentiel (ACP) souhaite que les clients soient mieux informés lors de la souscription de comptes à terme.

Ainsi, le régulateur du secteur bancaire a publié ce vendredi 12 octobre une recommandation visant à rendre les comptes à terme plus transparents notamment une meilleure information concernant les pénalités en cas de retrait anticipé. Comparateur des comptes à terme

Le compte à terme permet de placer du capital sans prise de risque, pour une durée et un taux de rémunération fixés à la souscription. L’ACP
propose de rendre le placement moins opaque et demande aux établissements financiers de travailler dans 3 domaines :

  • les communications à caractère publicitaire,
  • l’explication fournie à l’épargnant avant la souscription du contrat,
  • une meilleure information une fois qu’il est conclu.
    Cette recommandation entrera en vigueur le 1er juin 2013.
Le Saviez-vous : en août 2012, pour les particuliers, les comptes à terme de plus de deux ans représentaient 58 milliards d’€. Pour ceux à moins de deux ans 34 milliards d’€}

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Compte à terme : l'ACP : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également