Loi sur le Logement social 2 : Le retour. Prochainement à l’Assemblée...

Publié le

Loi sur le logement social : La série dramatique de cette rentrée continue. Après de multiples couacs, le drame est arrivé. La gaffe du premier ministre ayant annoncé le rejet de la loi par le Conseil Constitutionnel, alors que ce dernier ne devait communiquer sa position qu’en fin de journée. Retour sur les nouveaux épisodes de la série parlementaire française à suspens.

Loi sur le logement 2 : Le retour. Dans 4 semaines, la loi revient à l’Assemblée, et elle ne sera probablement pas contente... Tel est le psychodrame que l’on nous sert. Nos politiques de tous bords nous amusent, c’est toujours cela de pris en ces temps difficiles... Mais nous en donnent-ils vraiment pour notre argent ? Visiblement pas, compte-tenu de la hausse des billets (de la fiscalité) pour les prochaines séances. Non, le compte n’y est pas ! Si la politique est bien du théâtre, ce n’est pas une raison suffisante pour nous jouer du Guignol à toutes les séances !

Logement social : La loi fait un petit tour et puis s’en va... Elle reviendra dans un mois !

La ministre du Logement Cécile Duflot a affirmé que la loi sur le logement social serait "votée" malgré des "manœuvres de diversion" de ceux auxquels elle "déplaît", en réponse aux députés UDI réclamant des excuses de Jean-Marc Ayrault au Conseil constitutionnel.

"Décidément monsieur le Premier ministre, vous êtes extraordinaire !", a commencé le député Arnaud Richard (UDI), se faisant applaudir ironiquement par les élus de gauche, debout. "Parce qu’avec vous et avec votre gouvernement, on ne s’ennuie pas", a-t-il continué.

Le député a notamment lancé à l’adresse de Jean-Marc Ayrault : "Vous humiliez le Conseil constitutionnel (...) en annonçant vous-même une décision qu’il n’a pas encore pris puisqu’il se réunit actuellement. Le groupe UDI vous demande solennellement de présenter vos excuses au Conseil constitutionnel".

"Vous avez déclaré ne pas avoir été nommé par hasard, nous commençons à nous demander si vous n’avez pas été nommé par erreur", a-t-il conclu.

Loi sur le Logement social 2 : Le retour.

Prenant la parole pour répondre, la ministre du Logement Cécile Duflot a retourné l’attaque : "Je pense effectivement que la question des excuses se pose parce que nous parlons de 1,7 million de familles en France qui attendent des logements, de 3 millions de personnes mal logées, de 600.000 personnes qui vivent dans des logements insalubres. Voilà où est l’urgence".

"C’est le choix du gouvernement et des Français : une politique de solidarité, d’égalité (...) Cela vous dérange peut-être mais nous allons continuer. Vous ne nous ferez pas frémir et vos manœuvres de diversion sur la forme ne nous ferons jamais oublier le fond : répondre à celles et à ceux qui en ont besoin", a-t-elle poursuivi.

Loi sur le logement 2 : Le retour

Le gouvernement a prévu de présenter un nouveau projet de loi en Conseil des ministres le 14 novembre, puis à l’Assemblée six jours plus tard.

La série continue...

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Loi sur le Logement social 2 : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également