Taxes : Parlementaires à court d’idées cherchent gagnants aux jeux pour taxation de 15%

©stock.adobe.com
100% des gagnants ont tenté leur chance ! Certains parlementaires voudraient également que 100% des gros gains aux jeux de hasard soient taxés ! En France, on n’a pas de pétrole, et pas vraiment d’idées non plus ! A la recherche de la moindre taxation possible, tout y passe...

Publié le

Tous les moyens seraient-ils bons pour renflouer les caisses de l’Etat ? Alors que la France possède toujours le record de budget de fonctionnement en zone Euro, nos parlementaires ne cherchent que dans une seule direction, augmenter les recettes en augmentant la pression fiscale ! Mais pour ce qui est de réduire les dépenses... Les idées sont nettement moins nombreuses.

Un député veut taxer les gains aux jeux de hasard de plus de 30.000 euros

Le député socialiste du Cher Yann Galut a demandé dans une question écrite au gouvernement de taxer les gains aux jeux d’argent et de hasard en précisant mardi à l’AFP que cette taxation vise les gains de plus de 30.000 euros à hauteur de 15 %.

Cette question, en date du 23 octobre, a été posée avant le gain faramineux de près de 170 millions d’euros remporté il y a une semaine par un joueur des Alpes-Maritimes au tirage d’Euro Millions.

"Au moment où des efforts sont demandés à tous les Français dans un climat de crise économique et sociale, de forte dégradation des comptes publics, de chômage, de licenciement, de dépôts de bilan et de la hausse de la pauvreté", assure le député socialiste, "les sommes de plus en plus exorbitantes à certains jeux de hasard ont quelque chose d’indécent".

Trop d’impôts tue l’impôt

En amputant de 15% les gains aux jeux, l’Etat se priverait lui-même de revenus fiscaux l’année suivante.

Actuellement, les gains aux jeux d’argent (Loto, Euro Millions, paris hippiques et sportifs en ligne ou dans les points de vente de la Française des Jeux ou du PMU) sont exonérés d’impôts. Ces gains sont en revanche imposables l’année suivante (impôt sur le revenu du capital, ISF, impôts fonciers ...).

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Taxes : Parlementaires à (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également