Santé : le jour de carence des fonctionnaires à nouveau remboursé

©stock.adobe.com
A partir de l’automne 2013, le jour de carence sur les arrêts maladie des fonctionnaires sera de nouveau remboursé par la sécurité sociale. Découvrir la suite...

Publié le

Annonce

OFFRE LIVRET ÉPARGNE : 🏆 LA MEILLEURE DU MOMENT

Offre livret épargne DISTINGO, taux boosté de 2% brut
Offre livret épargne DISTINGO, taux boosté de 2% brut © PSA Banque

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Suppression d’une mesure "injuste, inutile et inefficace"

Bonne nouvelle pour les 5,2 millions de fonctionnaires français, le jour de carence sur les arrêts maladie sera bientôt remboursé.

C’est l’information qu’a révélé hier Les Echos, avant que la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu ne le confirme dans un communiqué.

Selon la ministre, cette mesure instaurée l’année dernière par le gouvernement Fillon est "injuste, inutile et inefficace". "Injuste, car elle privait de toute rémunération dès le premier jour d’arrêt maladie 100% des agents publics alors que deux tiers des salariés du privé bénéficient d’une prise en charge des jours de carence grâce à leur convention de branche ou d’entreprise", a-t-elle expliqué.

"Inutile car l’absentéisme dans la fonction publique n’est pas plus important que dans le secteur privé", a rappelé Marylise Lebranchu qui s’appuie sur une étude de la Dares publiée il y a quelques jours et qui tord le cou aux lieux communs sur l’absentéisme des fonctionnaires.

Une mesure qui divise ?

Par ailleurs, la ministre a annoncé "un renforcement du contrôle des arrêts maladie dans la fonction publique qui seront désormais contrôlés dans les mêmes conditions que ceux des salariés du privé", afin de lutter contre les abus.

Une mesure qui risque de ne pas être bien accueillie par le ministère des Finances puisqu’elle avait permis une économie de 60 millions d’euros à L’Etat et de 70 millions pour les hôpitaux l’an passé.

L’opinion publique risque aussi d’y voir un cadeau aux fonctionnaires au moment même où la France a indiqué qu’elle ne tiendrait pas ses objectifs de déficit.

De son côté l’Etat espère faire redescendre la pression dans la fonction publique qui est à son comble en ce moment, notamment dans l’éducation nationale avec la réforme du rythme scolaire.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Santé : le jour de carence : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également