Fiscalité : vers un nième rabotage des niches fiscales en 2014

©stock.adobe.com
Le ministre de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici, a annoncé sur France Inter un nouveau coup de rabot sur les niches fiscales.

Publié le

Le gouvernement veut faire plus d’économies en 2014

Interrogé sur France Inter ce matin, Pierre Moscovici a détaillé la politique budgétaire du gouvernement pour 2014.

"Pour 2013, on a une proportion qui est 2/3 d’impôts, 1/3 d’économies (...) En 2014, nous ferons l’inverse. Ce sera la dépense qui sera d’abord mise à contribution pour réduire le déficit, parce qu’il est indispensable de se désendetter pour que la France reste souveraine", a-t-il expliqué.

"Il y aura une augmentation des prélèvements obligatoires qui est annoncée de 0,2 à 0,3 points", a-t-il poursuivi, indiquant que cette hausse devrait rapporter près de 6 milliards d’euros dans les caisses de l’Etat.

"Je peux ici confirmer deux choses : en effet, comme l’a dit le président de la République, s’agissant des ménages, il n’y aura qu’une hausse d’un seul impôt, c’est la TVA qui a déjà été annoncée pour financer le crédit d’impôt compétitivité emploi, qui vise à baisser les charges des entreprises", a rappelé le ministre

"Deuxièmement, il y aura aussi, je le dis ici, des prélèvements qui viendront essentiellement des niches improductives sur lesquelles nous voulons récupérer des ressources", a-t-il ajouté

Des déclarations qui confirment les informations publiées par le quotidien "Les Echos" ce lundi, annonçant que les hausses des prélèvements obligatoires atteindraient 46,5 % du PIB en 2014.

Après un premier rabotage des niches fiscales l’an dernier, qui fixent les limitent à 10.000 € au lieu des 18.000 € et 4 % des revenus précédemment, les niches fiscales devraient de nouveau être limitées. Reste à savoir quelles niches seront considérées comme " improductives" et lesquelles seront épargnées...

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Fiscalité : vers un nième (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également