Marché automobile : les immatriculations reculent à nouveau

©stock.adobe.com
Marché automobile : alors que les immatriculations étaient plus clémentes au mois d’avril, celles-ci replongent au mois de mai 2013...

Publié le

Marché automobile : les immatriculations replongent

Les immatriculations de voitures neuves se sont repliées en France au mois de mai, de 10,3% sur un an selon le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). Sur les cinq premiers mois de l’année, le marché s’est établi à 740 185 unités, en baisse de 11,9 % en données brutes.

Sur le marché des professionnels, les entreprises peinent à investir du fait du manque de visibilité économique. Du côté des particuliers, le moral des ménages moribond impacte fortement le niveau des ventes.

D’ailleurs, 58 % des automobilistes auraient diminué leurs dépenses automobiles en raison de la dégradation du pouvoir d’achat selon le sondage TNS Sofres réalisé pour le site de ventes de voitures AramisAuto.com.

Marché automobile : du côté des constructeurs !

Les constructeurs étrangers ont connu un repli de 8,4% à 72 406 unités. Les groupes américains Ford et General Motors ont été particulièrement affectés, affichant respectivement une baisse de 16,6% et de 25,6%.

A l’inverse, le groupe Toyota a profité de sa Yaris hybride et a engrangé +10,2%, et Fiat a grignoté 4,2%.

Marché automobile : Les marques françaises dans la tourmente !

En ce qui concerne les marques françaises, PSA a contenu sa baisse à 8,2% sur un an avec 45 244 unités neuves vendues, grâce à la bonne tenue de Peugeot (-2,9% seulement, contre -14,5% pour Citroën).

Le groupe Renault a accusé pour sa part un plongeon de 16,5% (-20,3% pour la seule marque au losange) à 30.837 unités.

Marché automobile : bonne tenue des SUV

Le CCFA a constaté une accélération des ventes de SUV (4x4 citadins), qui représentent désormais 16% des immatriculations contre 5% il y a seulement deux ans.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Marché automobile : les (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également