Déficit budgétaire : les Français ne veulent plus faire d’efforts !

Publié le

La crise s’éloigne, 56% des Français ne veulent plus faire d’efforts pour réduire le déficit budgétaire de l’Etat.
Déficit budgétaire : les Français ne veulent plus faire d'efforts !
©stock.adobe.com

Les Français ne veulent plus faire d’efforts pour réduire le déficit

A la question, seriez-vous prêt à faire des efforts pour réduire les comptes du pays, les Français ont répondu non à 56 % dans un sondage réalisé par l’Ifop [1] et publié dans le Journal du dimanche hier.

Depuis l’élection de François Hollande, c’est la première fois que les Français se montrent hostiles à l’idée de se serrer la ceinture pour réduire le déficit. En juillet 2012, ils étaient 67 % à se déclarer prêt à faire des efforts dans ce but, 64 % en septembre 2012 puis 54 % en novembre 2012. Un rapport qui s’est dégradé rapidement depuis 1 an pour s’inverser en août 2013.

Crise : la situation s’améliore selon les Français

Des chiffres qui s’expliquent notamment par le sentiment des Français que la crise s’éloigne. Ils ne sont ainsi plus que 68 % à penser que "nous sommes encore en pleine crise" contre 79 % en janvier 2012. En outre, 20 % des interrogés estiment que "la situation demeure préoccupante mais que le pire est désormais derrière nous" (13 % en janvier 2012) et 12 % pensent que "la situation est difficile mais qu’elle s’améliore progressivement" (6 % en janvier 2012). Par ailleurs, ils ne sont toujours que 2 % à penser que "la crise est finie".

Un sentiment de mieux, surement renforcé par les derniers chiffres de la croissance française au 2e trimestre avec une hausse du PIB de 0,5 %.


[1Sondage réalisé en ligne entre le 12 et le 14 août auprès d’un échantillon de 993 personnes âgées de 18 ans et plus (méthodes des quotas).

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Déficit budgétaire : les (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également