Banque / Crédit : Un rappel à l’ordre qui donne du crédit !

©stock.adobe.com
Banque : Les conditions d’obtention de crédits pour les particuliers et les entreprises ne se sont sensiblement pas améliorées, pourtant la mise à disposition de 360 milliards d’euros devait débloquer la situation...

Publié le  à 0 h 0

⚠️ Attention, cet article a été archivé. Les informations publiées ne sont donc probablement pas à jour.
Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Banque : un rappel à l’ordre qui donne du crédit !

C’est sans détour que Mr Sarkozy a rappelé, hier, les banques à leurs engagements. En effet, la mise en place du plan de sauvegarde sans précédent du système bancaire, de près de 360 milliards d’euros, était liée à une condition : ouvrir à nouveau le robinet du crédit.

Or, pour l’instant rien de vraiment nouveau, l’obtention du crédit reste toujours très délicate. Les entreprises et les particuliers n’obtiennent des crédits que dans les cas très favorables. Et pourtant, le problème de manque de liquidités n’est plus, car l’Etat prête sa signature pour tout nouvel emprunt des banques... Le souci est sans doute ailleurs maintenant. Les banques, après avoir revu les conditions d’octroi du crédit, afin de mieux maîtriser les risques, hésitent à prendre des risques de nouveau... Pour les particuliers, la situation est délicate, car le marché immobilier est baissier. Pour les entreprises, la crainte de la récession est bien présente. Et pourtant, les taux d’intérêts sont en baisse...

Alors le gouvernement, pour inciter les banques qui ne joueraient pas le jeu à rentrer dans le rang, n’hésite pas à brandir la menace de la coupure de mise à disposition des fonds... Que les banquiers mauvais prêteurs baissent les yeux, la sanction pourrait arriver au plus taux (sic) !

Banque / Crédit : baisse des taux d’intérêt

Le robinet du crédit devrait pourtant bien être plus ouvert... Les taux de marchés sont orientés à la baisse, après notamment le plus haut constaté, pour le taux euribor 3 mois, le 8 et 9 octobre dernier. Passé de plus de 5,40%, à seulement 4,80% en seulement 20 jours le taux court terme euribor a dégringolé, avec la résolution du manque de liquidités.

La baisse des taux des banques centrales (FED et BCE) devrait également favoriser la baisse des taux des crédits long terme, même s’il est vrai que le domaine de la baisse des coûts, le crédit est comme le carburant, les hausses sont sensibles de suite, les baisses se font toujours attendre...

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Banque / Crédit : Un rappel à : Publiez un commentaire ou posez votre question...
Epargnez sur vos frais bancaires !

A lire également