Inflation (septembre 2010) : fin de période estivale, les prix baissent mécaniquement de 0.1%

©stock.adobe.com
En septembre, l’Insee indique une inflation en baisse de 0.1 %, une tendance mécanique due à la fin de période estivale et la baisse du prix des services...

Publié le

Indice des prix à la consommation, septembre 2010

En septembre 2010, l’indice des prix à la consommation (IPC) baisse de 0,1 %, après une hausse de 0,2 % au mois d’août. Sur un an, il augmente de 1,6 %. Hors tabac, l’indice est également en baisse de 0,1 % en septembre (+1,5 % sur un an). Corrigé des variations saisonnières (CVS), l’IPC augmente de 0,2 % (+1,6 % sur un an).

La diminution de l’IPC du mois de septembre provient essentiellement de la baisse saisonnière des prix des services, à la fin de la période estivale, baisse non totalement compensée par la hausse saisonnière des prix des produits manufacturés liée à la fin des soldes d’été et par celle des prix de l’énergie. Par ailleurs, les prix des produits alimentaires sont stables.

Les prix de l’énergie sont en hausse

En septembre 2010, les prix de l’énergie sont en hausse (+0,5 %). Cette hausse reflète à la fois l’augmentation des tarifs de l’électricité du 15 août 2010 (+1,5 %) et l’accroissement des prix des produits pétroliers (+0,2 %), dans le sillage des récentes hausses des cours du pétrole brut.

Baisse saisonnière des prix des services

De manière saisonnière, les prix des services sont en baisse en septembre 2010 (-* 0,8 %). Sur un an, la variation est de +1,4 %. Cette baisse est imputable aux reculs saisonniers liés à la fin des vacances d’été, reculs qui l’emportent sur les augmentations tarifaires de rentrée.

Augmentation saisonnière des prix des produits manufacturés

Au mois de septembre, les prix des produits manufacturés augmentent de 0,7 %. Avec la fin des soldes d’été, les prix de l’habillement-chaussures s’accroissent de 3,4 %. Des hausses de prix sont aussi visibles sur les prix de la maroquinerie et des articles de voyage (+1,0 %) et sur ceux des meubles, articles d’ameublement et tapis (+0,5 %), tandis que l’horlogerie, bijouterie, joaillerie continuent de renchérir (+1,3 %). De plus, la fin de promotions importantes est à l’origine d’une forte hausse des prix des automobiles neuves (+1,8 %). Enfin, de façon saisonnière, les prix des fleurs et plantes grimpent (+4,1 %).

Stabilité des prix des produits alimentaires

Les prix des produits alimentaires sont stables en septembre 2010. La hausse saisonnière des prix des produits frais (+1,3 %) est compensée par une diminution des prix des autres produits alimentaires (-* 0,2 %). La hausse des prix est sensible pour les légumes frais (+3,7 %), tandis que les prix des fruits frais diminuent de nouveau (-* 1,6 %). Sont également en baisse ce mois-ci, en raison de promotions, les prix des viandes (-* 0,2 %), ceux des eaux minérales et de source (-* 0,6 %) et ceux des champagnes, mousseux et cidres (-* 0,8 %).

Stabilité de l’inflation sous–jacente

L’indicateur d’inflation sous–jacente (ISJ) est stable au mois de septembre 2010 (+0,8 % sur un an).
L’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) est également stable (+1,8 % sur un an).

Inflation : Historique de variation de l’inflation

Evolution de l'Inflation annuelle

Source INSEE

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Inflation (septembre 2010) : : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également