Assurance/Convention Aeras : 2 millions de demandes au 1er semestre 2010

Assurance de prêts/Convention Aeras : La FFSA et le GEMA ont communiqué le bilan du premier semestre 2010 faisant le point sur les demandes d’assurance de prêts et la convention Aeras. Le rapport FFSA/GEMA fait état de plus de 2 millions de demandes d’assurance de prêts au titre des crédits immobiliers et professionnels au cour des 6 premiers mois de l’année...
Assurance/Convention Aeras : 2 millions de demandes au 1er semestre 2010
©stock.adobe.com

Publié le , mis à jour le

Assurance de prêts/Convention Aeras : chiffres du 1er semestre 2010

En détails, près de 87 % des demandes d’assurance de prêt ne présentaient pas de risque aggravé de santé et une proposition d’assurance a pu être faite aux conditions standard du contrat, acceptée dans 99 % des cas par le demandeur. (statistiques hors demandes en attente)

Près de 246 000 demandes présentaient un risque aggravé de santé (soit 12 % des dossiers, une proportion quelque peu supérieure aux 11 % de l’année 2009). Ces demandes portaient, en plus de la garantie décès, dans 94 % des cas, sur la garantie PTIA et dans 81 % des cas, sur la garantie "invalidité-incapacité".

Le rapport indique que 95 % des demandes présentant un risque aggravé de santé (y compris les demandes transmises au pool des risques très aggravés), ont fait l’objet d’une proposition d’assurance couvrant au moins le risque de décès. Pour ces dossiers, 90 % des propositions d’assurance ont été acceptées par l’assuré.

Malgré ces chiffres positifs, 3,2 % des demandes présentant un risque aggravé de santé à fin juin 2010 ont été classées sans suite.

Assurance de prêts/Convention Aeras : nouvelle avenant à la convention Aeras

Facilité l’accès aux crédits est un projet prioritaire. Grand chantier des ministères de la Santé, de l’Économie, du Collectif interassociatif sur la Santé (CISS), des banques et des assureurs, le bilan FFSA/GEMA remet sur le devant de le scène les tractations sur l’amélioration des conditions d’attribution de prêts bancaires aux personnes malades. En effet "La Tribune" évoquait dernièrement dans ses colonnes la mise en place d’un nouvel avenant à la convention Aeras.

Selon le quotidien, le nouveau texte prévoit la poursuite des efforts d’information, l’harmonisation de la formulation des questionnaires de santé et une hausse de plafond des prêts immobiliers ou professionnels de 20.000 € et de 2000€ pour les crédits à la consommation. Les acteurs souhaitent trouver un accord avant fin novembre pour une mise en application rapide.

FS avec Source FFSA/GEMA

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Assurance/Convention Aeras : : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également