Conjoncture/novembre 2010 : les Français retrouvent le moral

©stock.adobe.com
Conjoncture/novembre 2010 : l’opinion des ménages se fixe à -33, les Français affichent néanmoins un certain pessimisme sur l’opportunité et la capacité future à épargner...

Publié le , mis à jour le

Moral des ménages : Focus novembre 2010

  • Les ménages plus confiants sur leur situation financière passée et future.

En novembre, l’opinion des ménages sur leur situation financière personnelle passée et future s’améliore nettement : les soldes correspondants gagnent chacun 3 points, tout en demeurant inférieurs à leur moyenne de long terme. Le solde d’opinion sur le niveau de vie passé en France est stable. Celui sur les perspectives d’évolution recule légèrement (–1 point) pour la première fois depuis juin. L’opportunité de faire des achats importants est stable pour le deuxième mois consécutif.

  • Chômage : anticipations en légère hausse

Les ménages sont un peu plus nombreux qu’en octobre à anticiper une augmentation du chômage, le solde d’opinion correspondant gagnant 2 points. Il avait fortement reculé depuis le début de l’été (–25 points entre juillet et octobre), tout en restant au-dessus de sa moyenne de long terme.

En novembre, les ménages estiment que l’inflation passée a augmenté (+3 points). Leurs anticipations en matière d’inflation sont également à la hausse (+3 points en novembre).

Pessimisme sur l’opportunité et la capacité future à épargner

L’opinion des ménages sur leur situation financière actuelle augmente légèrement en novembre (+2 points). Elle reste supérieure à sa moyenne de long terme.

En revanche, les ménages jugent que leur capacité à épargner dans les mois à venir se dégrade (–2 points). Selon eux, le moment est moins opportun pour épargner qu’en octobre (–5 points, après +8 points en octobre).

Moral des ménages : Historique du moral des ménages, novembre 2010

Moral des Menages

Indice de moral des ménages, source INSEE

Moral des ménages : Calcul arithmétique


Chaque indicateur est calculé en faisant la différence entre les pourcentages de réponses positives et négatives. Par la suite, l’Insee effectue une moyenne arithmétique des cinq indicateurs suivants :
  • Situation financière personnelle -* évolution passée
  • Situation financière personnelle -* perspectives d’évolution
  • Opportunité d’acheter
  • Niveau de vie des français -* évolution passée
  • Niveau de vie des français -* perspectives d’évolution

Source : Insee.fr

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Conjoncture/novembre 2010 (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également