Conjoncture / Janvier 2011 : Les ménages affichent une confiance quasi-stable

©stock.adobe.com
La confiance est quasi-stable en janvier 2011 à 85 contre 86 en décembre, selon le nouvel indicateur synthétique de l’INSEE. Indice calculé suivant la méthode utilisée pour traiter les enquêtes auprès des chefs d’entreprises, détails...

Publié le

En janvier 2011, la confiance des ménages reste stable : l’indicateur qui la synthétise perd un point à 85 contre 86 (reconstitué) en décembre. Il demeure nettement inférieure à sa moyenne de longue période.

Moral des ménages : Focus janvier 2011

Situation personnelle

  • Situation financière : en légère dégradation :

En janvier, l’opinion des ménages sur leur situation financière personnelle passée et future se dégrade légèrement : les soldes correspondants perdent respectivement 1 et 2 points. Les ménages sont également un peu moins nombreux qu’en décembre à considérer comme opportun de faire des achats importants (-2 points).

  • Épargne : stabilité :

L’opinion des ménages sur leur capacité d’épargne actuelle se maintient en janvier. Elle reste supérieure à sa moyenne de long terme. L’opinion des ménages sur leur capacité à épargner dans les mois à venir reste également stable par rapport à décembre, à un niveau proche de sa moyenne de longue période.

Les ménages jugent aussi que le moment reste relativement favorable pour épargner : le solde correspondant perd 1 point mais demeure légèrement supérieur à sa moyenne de long terme.

Contexte économique en France

  • Niveau de vie en France : en léger recul :

Les ménages sont un peu plus pessimistes sur le niveau de vie passé et futur en France : les soldes reculent respectivement de 1 et 2 points.
Chômage : des anticipations qui restent défavorables

En janvier, les ménages sont un peu plus nombreux qu’en décembre à anticiper une augmentation du chômage (+2 points). Ce solde est quasiment stable depuis l’automne autour de 45 points et demeure sensiblement au-dessus de sa moyenne de long terme.

  • inflation perçue : de nouveau en augmentation :

Les ménages estiment que l’inflation passée a fortement augmenté (+10 points). Leur opinion en matière d’inflation future est également à la hausse (+3 points).

Ils sont quasiment aussi nombreux qu’en novembre à anticiper une augmentation du chômage, le solde d’opinion correspondant perdant 1 points. Il avait fortement reculé depuis le début de l’été (–25 points entre juillet et octobre), il s’est stabilisé à l ’automne, tout en restant au-dessus de sa moyenne de long terme.

Moral des ménages : nouvelle indice

L’indicateur décrit la composante commune de 8 soldes d’opinion :

  • niveau de vie passé et futur en France,
  • situation financière personnelle passée et future,
  • chômage,
  • opportunité de faire des achats importants,
  • capacité d’épargne actuelle,
  • capacité d’épargne future.

2000 ménages sont interrogés chaque mois par téléphone. Les interrogations ont lieu au cours des trois premières semaines de chaque mois.


La présentation des données issues de l’enquête de conjoncture auprès des ménages change ce mois-ci : Il est calculé suivant une méthode identique à celle utilisée pour traiter les enquêtes auprès des chefs d’entreprises (analyse factorielle). Cet indicateur est normalisé : sa moyenne est de 100 et son écart-type de 10 sur la période 1987-2010, c’est-à-dire depuis que l’enquête a été mensualisée. Ses variations se révèlent proches de l’ancien. De plus, les soldes d’opinion et l’indicateur de confiance ont été reconstitués sur la période 1973-1987, à partir des enquêtes quadrimestrielles disponibles auparavant."

Source : Insee.fr

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Conjoncture / Janvier 2011 : : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également