Crise financière : Harlem Désir monte au crénau après le sommet franco-allemand

©stock.adobe.com
Vendredi 19 août, Harlem Désir, premier secrétaire par intérim du Parti Socialiste, a commenté les décisions du sommet franco-allemand de mardi. Détails...

Publié le , mis à jour le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

"Le couple de la croissance zéro"

Vendredi 19 août 2011, Harlem désir est revenu sur les déclarations du "couple Sarkozy-Merkel" après le sommet franco-allemand de mardi.

Il qualifie ainsi le Président de la République et la Chancelière allemande de "couple de la croissance zéro pour la France et l’Allemagne".

"La première règle d’or doit être la suppression des cadeaux fiscaux aux plus riches", poursuit-il.

Dans une tribune publié dans le monde, il renvoie Nicolas Sarkozy et Angela Merkel aux propos de la directrice générale du FMI, Christine Lagarde : "Le coup de frein budgétaire ne doit pas bloquer la reprise mondiale".

M. Désir reprend les critiques formulées par les dirigeants du Parti socialiste contre les annonces du sommet franco-allemand de mardi : rejet des euro-obligations "symptomatique d’une politique sans envergure", "absurde règle d’or" de retour à l’équilibre budgétaire "qui ne convainc personne"...

Dans son billet, il rappel les propositions du PS : suppression de l’allégement de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) voté en juin et "des niches fiscales clientélistes pour les trèshauts patrimoines et les hauts revenus", "taxer les revenus du capital, les stock-options...".

"Le moteur franco-allemand, trop longtemps abandonné par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, doit redémarrer au service de l’intérêt de tous les Européens, pas au service de l’austérité quibrise la croissance et exacerbe les égoïsmes nationaux", conclut-il, parlant d’une idée "au cœur du projet socialiste pour 2012".

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Crise financière : Harlem (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également