Bourse : Paris reprend des couleurs grâce au secteur bancaire

©stock.adobe.com
Une fois n’est pas coutume, le secteur financier, avec les banques en première ligne, tirent la bourse de Paris vers le haut. Le CAC 40 terminant sur une hausse de 1,36% ce jour...

Publié le

La Bourse de Paris termine en hausse grâce au secteur bancaire :

La Bourse de Paris a terminé en hausse jeudi, portée par le rebond des banques au lendemain de l’injection massive de liquidités opérée par la BCE et les bons chiffres de l’emploi outre-Atlantique qui ont en partie compensés une mauvaise surprise concernant la croissance américaine.

L’indice CAC 40 a pris 1,36% à 3.071,80 points dans un volume d’échanges très faible de 1,637 milliard d’euros, de nombreux investisseurs étant absents à l’approche des fêtes de fin d’année.

Le marché a digéré "la méga-opération de la BCE, en se disant qu’une partie des fonds allait permettre in fine desoutenir l’économie réelle", note Dov Adjedj, vendeur d’actions chez Aurel BGC.

Mercredi, 523 banques de la zone euro se sont pressées pour obtenir un montant historique de plus de 489 milliards d’euros de prêts auprès de l’institut monétaire de Francfort. Si les investisseurs doutent de la volonté de ces établissements d’investir dans des titres de dette souveraine, ils estiment que ces nouvelles liquidités serviront au moins à renforcer leurs fonds propres.

Les chiffres décevants de la croissance américaine au troisième trimestre n’ont pas affecté la tendance.

Par rapport au trimestre précédent, le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis a progressé de 1,8% en rythme annualisé, soit une révision en baisse de 0,2 point par rapport à la dernière estimation.

"Cette révision vient principalement des dépenses dans les services de santé plus faibles qu’attendu. Nous tablons sur une accélération de la croissance au quatrième trimestre", commente Thomas Julien chez Natixis.

Même optimisme pour le Conference Board qui estime que la première économie mondiale pourrait gagner de l’élan au printemps. Son indice composite a d’ailleurs poursuivi sa hausse à un rythme soutenu en novembre.

Une bonne surprise est venue de l’emploi outre-Atlantique.

Les nouvelles inscriptions au chômage ont confirmé leur forte baisse en tombant la semaine dernière à leur plus bas niveau depuis avril 2008.

"On peut espérer une nette amélioration du marché du travail qui pourra contribuer à relancer la consommation", estime Andrea Tueni, analyste marché chez Saxo Banque.

Du côté des valeurs, les banques ont effacé leur repli de la veille. Crédit Agricole s’est adjugé 3,50% à 4,38 euros, BNP Paribas 3,40 euros à 30,24 euros et Société Générale 3,31% à 17,18 euros.

L’équipementier aéronautique Latécoère a clôturé en forte hausse (+14,70% à 8,35 euros) après avoir conclu avec ses banques un accord de refinancement de sa dette, qui met, selon lui, "un terme à la période d’incertitudes" découlant des difficultés financières rencontrées depuis fin 2009.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Bourse : Paris reprend (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également