Le groupe de télécoms Orange lance officiellement sa banque mobile

Publié le

Le groupe de télécoms Orange a officiellement lancé jeudi en France sa nouvelle offre de banque mobile, baptisée Orange Bank, avec l’ambition de conquérir deux millions de clients d’ici dix ans.

Le groupe de télécoms Orange lance officiellement sa banque mobile

Dans le détail, cette nouvelle banque proposera à ses clients la plupart des services d’une banque classique, à savoir un compte et une carte bancaire, un découvert autorisé, une assurance complémentaire gratuite ainsi que le livret épargne Orange Bank, précise le groupe dans un communiqué.

A terme, l’offre, dont tous les services sont censés être accessibles en ligne et sur mobile, comprendra également des prêts personnels ainsi que des prêts immobiliers, ajoute Orange, qui s’est appuyé sur la plateforme bancaire de l’assureur Groupama rachetée en 2016.

Ce lancement constitue la première incursion sur le terrain bancaire en France d’un géant des télécomset la première entrée de longue date d’un acteur de cette taille sur ce marché.

L’objectif affiché est d’atteindre 400 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 dans le domaine des services financiers sur mobile, sur l’ensemble des marchés. Et Orange Bank ambitionne d’atteindre plus de deux millions de clients en France d’ici 10 ans.

Les services financiers sur mobile "offrent des perspectives de croissance importantes", assure le groupe.

Pour profiter de ces opportunités, Orange Bank s’appuie "sur la force du réseau 140 boutiques d’Orange habilitésen France et a formé environ 890 collaborateurs pour le lancement de sa nouvelle offre bancaire, ajoute l’opérateur au 25 millions de clients dans la téléphonie mobile.

Initialement prévu le 6 juillet, le lancement d’Orange Bank avait dû être reporté au 2 novembre faute d’être "àla hauteur des standards" et exigences fixées par le groupe.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Le groupe de télécoms Orange : Publiez un commentaire ou posez votre question...

2 commentaires

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)