Moral des ménages : Difficile de le garder, dans ce contexte si morose

©stock.adobe.com
Outre la météo calamiteuse, les mauvais chiffres du chômage, les avertissements répétées de Bruxelles sur la dérive du déficit français, difficile de trouver des éléments de positivisme pour les Français.

Publié le

Nous n’avons pas vraiment de l’INSEE pour connaître l’état d’esprit des Français. Il suffit d’échanger quelques mots avec son voisin... Licenciements, réduction d’effectifs et délocalisation ne sont que les termes qui reviennent le plus souvent. Et pourtant tout ne va pas si mal que cela en France, mais l’ambiance générale reste morose.

Moral des Français : sans surprise, la grisaille prédomine

La crainte du chômage en France a encore augmenté en février, ce qui se reflète dans une dégradation de la confiance globale des ménages, a annoncé l’Insee jeudi

L’indicateur synthétique mesurant le moral des consommateurs français a baissé d’un point en février, à 85 points, ce qui s’explique par une préoccupation croissante des ménages face au chômage et par un pessimisme en hausse sur le niveau de vie futur en France, a détaillé l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) dans un communiqué.

L’Insee, qui se base sur plusieurs composantes ou "soldes" pour estimer la confiance globale des ménages, a relevé qu’en février, "après deux mois de hausse, l ?opinion des ménages sur le niveau de vie futur en France s’était contractée" de 5 points.

Moral des Menages

Indice de moral des ménages, source INSEE

Pour ce qui concerne l’emploi, "pour le deuxième mois consécutif, les ménages (se sont montrés) plus inquiets concernant l’évolution future du chômage", et "le solde correspondant (a augmenté) de 3 points en février, après déjà une hausse de 4 points en janvier", a indiqué l’Institut.

Ce communiqué est publié au lendemain de l’annonce d’une nouvelle progression du chômage en France, laquelle n’a toutefois pas été prise en compte dans cette enquête de l’Insee auprès de 2.000 ménages environ, menée entre le 28 janvier et le 17 février.

Les ménages sont interrogés chaque mois sur huit aspects : niveau de vie passé et futur en France, situation financière personnelle passée et future, chômage, opportunité de faire des achats importants, capacité d’épargne actuelle et capacité d’épargne future.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Moral des ménages : Difficile : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également