Performance annuelle des fonds (OPC), une fin d’année 2018 dans le rouge, pour toutes les classes d’actifs : monétaires, actions, obligations

©stock.adobe.com
La publication de la Banque de France des performances annuelles des OPC, relevées au mois d’octobre, est sans équivoque : toutes les classes d’actifs sont dans le rouge. La tendance sur la fin d’année 2018 ne s’inverse pas. C’est assez peu fréquent que toutes les classes d’actifs soient orientées dans la même direction. Hormis pour le monétaire, dont la performance négative est liée à la politique des taux d’intérêts de la BCE, les valorisations des différents actifs se dégradent avec la remontée des craintes, essentiellement politiques et économiques. Les sujets ne manquent pas, Brexit, dette italienne, négociations commerciales entre les USA et la Chine, croissance chinoise et allemande en signe de ralentissement.

Publié le

Tous les classes d’actifs dans le rouge en octobre 2018, la fin d’année ne sera pas mieux

Selon les chiffres publiés par la Banque de France, la performance annuelle des fonds non monétaires tombe à -3% en octobre 2018 (- 4,1 points de pourcentage par rapport à septembre) sous l’effet de la forte baisse des fonds actions (-7,2 % en octobre). Les fonds d’épargne salariale et les fonds mixtes répercutent également en partie le repli des marchés actions (respectivement -5,3 et -3,7 points de pourcentage par rapport à septembre). Par ailleurs, la performance des fonds obligataires diminue pour s’établir à -0,9 % (-0,7 point par rapport à septembre). La performance des fonds monétaires est quasi stable à -0,25 % en rythme annuel.

© Banque de France

© Banque de France

Le dollar américain attendu en baisse avec la remontée des taux US

La FED doit indiquer ce jour si elle effectue une nouvelle remontée de ses taux d’intérêts. Les investisseurs seront surtout attentifs à ses intentions pour 2019. Une nouvelle remontée des taux devrait pousser le dollar américain à la baisse, notamment face à l’Euro. Mais de façon surprenante, même l’or, pourtant considéré encore à tort comme une valeur "refuge" par certains, peine toujours à grimper. Pourtant coté en dollar américain, cette matière première devrait voir son cours augmenter bien plus amplement. Mais non, rien n’y fait. Même le cours du pétrole WTI s’enfonce, sous la barre symbolique des 50$.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Performance annuelle des (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également