Fiscalité : une réelle remise à plat des impôts dés 2015 ?

©stock.adobe.com
Jean-Marc Ayrault annonce qu’il engager une remise à plat de la fiscalité. Une tâche titanesque prévue pour 2015, mais la montagne pourrait bien une nouvelle fois accoucher d’une souris.

Publié le

Le ras-le-bol fiscal pousse le gouvernement à pousser les dossiers les plus chauds en touche. Le recul sur l’écotaxe en est le signe le plus flagrant.

Le premier ministre souhaite remettre à plat la fiscalité française

Jean-Marc Ayrault annonce qu’il va recevoir les partenaires sociaux "dans les prochains" jours pour engager une "remise à plat" de la fiscalité, dans une interview à paraître dans Les Echos.

Le premier ministre souhaite remettre à plat la fiscalité française
Le premier ministre souhaite remettre à plat la fiscalité française © stock.adobe.com

"Le système fiscal français est devenu très complexe, quasiment illisible, et les Français, trop souvent, ne comprennent plus sa logique ou ne sont pas convaincus que ce qu’ils paient est juste, que le système est efficace", admet le Premier ministre.

"Je crois que le temps est venu d’une remise à plat, en toute transparence, de notre système fiscal", affirme M. Ayrault, ajoutant que l’impôt est "un acte citoyen".

"Jusqu’ici, nous avons répondu à l’urgence pour redresser la barre, il nous faut désormais bâtir pour l’avenir", dit M. Ayrault, toujours handicapé par son impopularité et dont le départ est souhaité par une majorité de Français.

Il précise que cette remise à plat interviendra "à prélèvements obligatoires constants".

Hausse de la TVA au 1er janvier 2014 : Les Français n’y couperont pas !

Le Premier ministre prévient par ailleurs qu’il n’est "pas question" de revenir sur les hausses de TVA prévues au 1er janvier. Destinées à financer la baisse du coût du travail, ces mesures rencontrent une opposition grandissante de plusieurs professions et personnalités politiques.

"Revenir sur la hausse de la TVA pour certains secteurs, ce serait revenir sur la baisse du coût du travail. Et cela il n’en est pas question", dit M. Ayrault.

Remise à plat de la fiscalité : quelles pistes ?

La remise à plat de la fiscalité est une excellente idée. Mais comme toujours l’on imagine bien plus que de simples retouches. Or, la tâche sera pour le moins ardue. La France possède la fiscalité la plus complexe au monde. Des décennies d’empilement de règles fiscales enchevêtrées...

  • Exemple de simplification ?

La CSG, cet impôt qui ne devait être que temporaire, pourrait donc au final être intégré directement dans le calcul de l’impôt sur le revenu. Une remise à plat donc pas forcément synonyme de bienfait pour l’économie...

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Fiscalité : une réelle (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également