Réforme Retraite 2013 : Marisol Touraine rassure les Français...

Publié le

Après la fuite du rapport Moreau dans la presse hier, la ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol Tourraine a voulu rassurer les Français sur des mesures qui ne sont que des propositions préliminaires...

Réforme Retraite 2013 : le gouvernement veut apaiser les craintes

Hier, les fuites concernant le rapport Moreau sur l’avenir des retraite ont fait l’effet d’une bombe. Les différentes propositions sorties dans la presse, ont soulevé un tollé parmi les politiques et une inquiétude chez les Français.

Afin de rassurer l’ensemble du pays, la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine s’est exprimé à ce sujet. La ministre a donc insisté sur le fait que le rapport Moreau est "un outil de travail" et qu’il n’était "en aucun cas la préfiguration d’une réforme bouclée".

Selon des sources syndicales dont ont fait état le Figaro.fr et l’AFP, le rapport non encore complètement rédigé propose plusieurs pistes de réforme, dont certaines très politiquement sensibles comme le changement des règles de calcul des retraites des fonctionnaires, ou encore la suppression d’avantages fiscaux pour les retraités.

"Les propositions de travail" de la Commission d’experts présidée par la haut fonctionnaire Yannick Moreau "n’engagent pas le gouvernement". "La concertation s’engagera avec les syndicats" sur les mesures retenues par le gouvernement, a ajouté la ministre, en charge du dossier.

Réforme Retraite 2013 : le casus belli

Auparavant, à Matignon, dans l’entourage du Premier ministre, on avait indiqué également que la Commission proposerait des pistes, mais que le dernier mot reviendrait au gouvernement, après concertation.

"La Commission Moreau est en train de rencontrer les partenaires sociaux, non pas pour négocier ou discuter", a-t-on affirmé à l’AFP.

Mme Moreau a présenté oralement lundi les grandes lignes du rapport aux partenaires sociaux.

La CGT fonctionnaires a déjà averti que changer le calcul de la retraite des fonctionnaires (la Commission propose de prendre en compte les 10 meilleures années de salaires plutôt que les six derniers mois, tout en prenant en compte une partie des primes) constituerait un "casus belli irrémédiable".

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Réforme Retraite 2013 : (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...