Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Chèques cadeaux, bons d’achats distribués aux salariés : 250 euros maximum pour l’année 2021

Sujet de saison, Noël approchant à grands pas, les cadeaux de fin d’année au sein des entreprises sont à l’étude actuellement. Bercy fixe un plafond pour la défiscalisation des montants alloués pour ces cadeaux, afin de ne pas confondre cadeaux et avantages en nature. A titre exceptionnel pour 2021, le plafond de défiscalisation des chèques cadeaux est de 250€.

Chèques cadeaux, bons d’achats distribués aux salariés : 171 euros maximum en 2020 © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Publié le , mis à jour le
Annonce

📢 LUCYA CARDIF : meilleur contrat d’assurance-vie

Le contrat d’assurance-vie LUCYA CARDIF est plébiscité par la presse financière. Meilleur fonds euros du marché en 2022. Contrat le moins cher du marché permettant d’investir sur tous les types d’actifs financiers, et notamment en ETF. À découvrir, une véritable pépite, 100% en ligne, sans frais sur les versements.

Attention : à titre exceptionnel, le plafond 2021 de défiscalisation des chèques cadeaux passe à 250 euros. Il avait été doublé en 2020, mais cela n’est pas reconduit en 2021. L’annonce officielle du passage du plafond des chèques cadeaux de 171,40 à 250 euros a été effectuée le 24 novembre 2021.

Les bons d’achat et autres chèques cadeaux, ainsi que les cadeaux délivrés par le comité d’entreprise, ou directement par l’employeur en l’absence de comité, doivent normalement donner lieu au paiement de cotisations de sécurité sociale. Mais fort heureusement, une exonération est prévue.

Bons d’achat et cadeaux aux salariés : les conditions pour ne pas payer de cotisations

Selon les montants donnés ou encore les modalités d’utilisation, votre entreprise peut être exonérée des contributions à la sécurité sociale sur les cadeaux et bons. Noël, rentrée scolaire, naissance... Les occasions sont nombreuses pour offrir des avantages aux salariés. Mais les bons d’achat et autres cadeaux délivrés par le comité d’entreprise, ou directement par l’employeur en l’absence de comité d’entreprise, doivent normalement donner lieu au paiement de cotisations de sécurité sociale. Il est toutefois possible d’en être exonéré, sous conditions.

Le montant du cadeau et/ou des bons d’achats ne dépassent pas le seuil autorisé

Les cotisations sociales URSSAF ne sont pas à payer si le montant total des bons et cadeaux attribués sur une année civile à un salarié ne dépasse pas 5% du plafond mensuel de la sécurité sociale, soit 171.40 euros en 2021.

Plafond exonération chèques cadeaux 2024
PASS 2024 - Plafonds de la Sécurité Sociale
Plafond mensuel 2024 3 864,00 €
Plafond chèques cadeaux 2024
Plafond chèques cadeaux 2024 (5% du PASS mensuel) 193 €

Chèques cadeaux : le plafond n’est pas doublé en 2021, mais il passe tout de même de 171.40€ à 250€

Chèques cadeaux : le plafond passe à 250€ en 2021 © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Si le montant du cadeau ou bon d’achat dépasse le seuil

Si le total des avantages monte au-delà de cette limite, il est encore possible de bénéficier de l’exonération. A la condition de bien réunir trois critères :

  1. les bons d’achats et/ou cadeaux doivent être donnés dans le cadre d’un événement précis (naissance ou adoption, mariage ou Pacs, départ en retraite, Noël, fête des mères et des pères, rentrée scolaire, Sainte-Catherine, Saint-Nicolas) qui impacte le bénéficiaire.
  2. l’utilisation de ces avantages doit être en lien avec l’événement. « Le bon d’achat doit mentionner soit la nature du bien qu’il permet d’acquérir, soit un ou plusieurs rayons (...) ou le nom d’un ou plusieurs magasins », indique l’organisme de recouvrement. Un bon pour la rentrée scolaire pourra par exemple être limité à l’achat de fournitures, livres ou vêtements ;
  3. le montant ne doit pas être disproportionné et doit rester sous les 5 % du plafond mensuel de la sécurité sociale par événement. Seules exceptions : « pour la rentrée scolaire, le seuil est de 5 % (...) par enfant » et pour Noël de « 5 % par enfant et 5 % par salarié », explique l’Urssaf.

Si ces conditions ne sont pas remplies, les bons et cadeaux sont « soumis aux cotisations de sécurité sociale pour [leur] montant global, (...) dès le premier euro  ».

Prime de Noël 2024 : montant, date de versement, conditions d’éligibilité

Prime de noël 2024 © FranceTransactions.com / stock.adobe.com

Le cas des chèques-vacances et chèques-culture

Les critères des bons d’achats et cadeaux ne concernent pas les chèques-vacances, qui répondent à des règles spécifiques. Les chèques-culture, chèques-lire et chèques-disques sont totalement exonérés de cotisations et contributions de sécurité sociale, « dès lors qu’ils ont pour objet exclusif de faciliter l’accès de leurs bénéficiaires à des activités ou prestations de nature culturelle », rappelle l’Urssaf.

Sélection des 3 meilleures offres de souscription de contrats d'assurance-vie

TOPOFFRESDÉTAILSEN SAVOIR +
🥇 1LUCYA CARDIFLucya Cardif (CARDIF ASSURANCE VIE) 200€ offerts pour 5.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥈 2LUCYA CARDIFLucya Cardif (CARDIF ASSURANCE VIE) Bonus de rendement 2024 et 2025 sur le fonds euros de +1.50%, pour 8.000€ de versement minimum, avec 35% de versement sur les unités de compte.👉 EN SAVOIR PLUS
🥉 3YOMONI VIEYomoni Vie (SURAVENIR) Jusqu'à 500€ offerts pour 10.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
Les offres promotionnelles sont soumises à conditions.

📧 Newsletter FranceTransactions.com

👉 Abonnez vous à notre lettre quotidienne. Plus de 90.000 lecteurs font confiance à la newsletter de FranceTransactions.com pour mieux être informés sur l’épargne et les placements. Lettre gratuite, sans engagement, sans spam, dont le lien de désabonnement est présent sur chaque envoi en bas du courriel. Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Chèques cadeaux, bons d'ac Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

Chèques cadeaux : à lire également