Impôt sur le revenu : plus de 50% des contribuables ont déclaré en ligne, une première !

Publié le

Un peu forcés par le Fisc, sous peine d’amende, les contribuables se sont donc résignés à déclarer leurs revenus en ligne. Pour la première fois, ils sont plus de 50% à l’avoir fait.
Impôt sur le revenu : plus de 50% des contribuables ont déclaré en ligne, une première !
©stock.adobe.com

À la date limite pour déclarer en ligne, mardi 6 juin à minuit, plus de 20 millions de foyers fiscaux ont déclaré en ligne, soit 2,4 M de foyers fiscaux supplémentaires par rapport à 2016.

Pour la première fois, plus de la moitié des contribuables ont déclaré leurs revenus en ligne

Ils ont pu profiter de ses nombreux avantages : délais supplémentaires, calcul instantané de l’impôt, délivrance immédiate d’un avis, etc. Pour un tiers d’entre eux, la déclaration s’est faite en 4 écrans seulement : la déclaration n’a jamais été aussi simple.

Les deux derniers jours de dépôt en ligne, ce sont 2,3 millions de déclarations qui ont été déposées par internet, soit plus d’un million chaque jour avec un record de pointe de vitesse à 125 000 déclarations à l’heure.

Pour la première fois, plus de la moitié des contribuables ont déclaré leurs revenus en ligne : le site impots.gouv.fr, entièrement rénové en début d’année confirme ce succès, que ce soit pour trouver les réponses à ses questions, déclarer ses revenus, payer ses impôts, consulter ses documents (déclarations, avis…), échanger avec l’administration fiscale grâce à la messagerie sécurisée. Il est à la disposition des usagers 24h sur 24h.

Déclarer en ligne c’est bien, mais en cas de demande de complément d’informations... Le papier refait surface !

Déclarer en ligne est sans conteste une bonne chose. Par contre, cela ne change en rien le processus de communication des justificatifs à l’administration fiscale. Cette dernière vous réclame toujours, par courrier, vos justificatifs le cas échéant. Notamment pour vos investissements sur les FIP, FCPI et autres investissements procurant une réduction d’impôt. A quand le numérique à Bercy pour cette partie-là également ?

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Impôt sur le revenu : plus de : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également