Loi de Finances 2019 : budgets par ministères, l’Éducation reste le premier, mais avec 2.650 postes supprimés #PLF2019

Publié le

Un budget en hausse et des postes en moins. Pour le ministère de l’Éducation Nationale, l’équation semble bien facile à résoudre pour 2019, les solutions ne vont pas manquer. Le premier budget de l’État sera en hausse de +1.70%, mais la priorité fixée sur l’école primaire veillera à un taux d’encadrement des élèves plus élevé pour tenter d’aboutir à un meilleur taux de réussite scolaire. Les enseignants devront faire des heures supplémentaires pour gagner plus.

Budget 2019 : crédits des ministères

Budget 2019 : Crédit des ministères
© AFP / Simon Malfatto

Selon l’exécutif, la hausse du produit intérieur brut devrait ainsi plafonner à 1,7% en 2019, au lieu des 1,9% initialement attendus. Un chiffre qualifié de "réaliste" par le Haut conseil des finances publiques (HCFP), organe indépendant chargé d’évaluer la crédibilité des prévisions de Bercy.

Cette mauvaise nouvelle intervient alors que le budget 2019 était déjà particulièrement épineux, avec la réforme du CICE, qui implique une "année noire" pour l’Etat, qui devra supporter à la fois les remboursements liés à l’année 2018 et la baisse de cotisations de 2019, soit une facture de 40 milliards d’euros. Malgré ces différents obstacles, "le cap" de réduction du déficit public sera "tenu", a assuré Bruno Le Maire.

Selon Bercy, il s’établira ainsi à 2,8% du PIB, un chiffre en hausse de 0,4 point par rapport à la dernière prévision du gouvernement (2,4%), mais dans les clous budgétaires européens. "Nous serons sous les 3% de déficit pour la 3ème année consécutive, ça n’était pas arrivé depuis l’an 2000", a insisté le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux.

Education Nationale, le premier budget de l’État en hausse

Priorité est donnée à l’école primaire. À la rentrée prochaine, 1 800 emplois s’ajouteront aux emplois créés en cette rentrée pour offrir à 300 000 élèves de CP et de CE1 de l’éducation prioritaire la possibilité d’étudier dans des classes dédoublées et pour déployer une politique ambitieuse pour l’école rurale. En septembre 2019, dans tous les départements de France, le taux d’encadrement sera meilleur promet Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale.

Education Nationale, budget en hausse, mais nombre de postes en baisse

PNG - 40.9 ko
Projet de Loi de Finances 2019 - évolution des postes Education Nationale

Les effectifs du 2d et les fonctions administratives présenteront une baisse mesurée au profit d’une politique volontariste en faveur du pouvoir d’achat des personnels. Cela passe par la poursuite de la revalorisation des carrières de tous les agents de l’éducation nationale, avec le déploiement du protocole Parcours professionnels, carrières et rémunérations.

L’engagement des personnels affectés en réseaux d’éducation prioritaire renforcés sera mieux reconnu avec une nouvelle augmentation de leur rémunération de 1 000 € à compter de la rentrée 2019.

Des heures supplémentaires...

Les heures supplémentaires, en partie exonérées de cotisations salariales, dans le secondaire pour permettre aux professeurs d’augmenter leur rémunération seront développées. Gagner plus en travaillant plus. En voici une devise qui claque l’enseignement de qualité.

PDF - 1.2 Mo
Projet Loi de Finances 2019 Education Nationale

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Loi de Finances 2019 : (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet