Obligations vertes (Green Bonds) : La Société du Grand Paris a émis avec succès 1.75 milliards d’euros à horizon 10 ans

Publié le

La Société du Grand Paris (SGP) a émis avec succès sa première obligation verte de son programme Green Euro Medium Term Note, d’un montant de 1,75 Md€ et d’échéance 22 octobre 2028.

« La première émission inaugurale de la Société du Grand Paris, plus importante émission verte d’une agence française, est une grande réussite. Elle a en effet suscité un intérêt deux fois supérieur au montant émis, témoignant ainsi de l’intérêt des investisseurs, notamment internationaux, pour le Grand Paris Express" confirme Thierry Dallard, président du directoire de la SGP.

Grand Paris Express, engagements de la France dans le cadre de la COP 21

"Au-delà de la qualité de crédit reflétant le soutien de l’État, le succès de notre émission inaugurale confirme l’attractivité internationale du Grand Paris, dont le nouveau métro est une composante structurante. Cette émission verte confirme de surcroît le rôle de la plus grande infrastructure de transport en Europe en faveur de la transition énergétique nécessaire au développement des grandes métropoles, conformément aux engagements de la France dans le cadre de la COP 21. Premier émetteur 100 % vert, la Société du Grand Paris et son projet contribuent à asseoir Paris comme la première place de la finance verte dans le monde."

Une émission obligataire sur-souscrite de près de 2 fois

Cette première obligation verte a bénéficié d’un niveau de demande composé de plus de 150 investisseurs. La distribution géographique est diversifiée à travers l’Europe avec une participation majoritaire en France (49 %) suivie des Pays-Bas (14 %), de la Scandinavie (14 %), mais aussi d’intérêts internationaux notamment en Asie (2 %). « La hausse récente des rendements des obligations de références gouvernementales en Europe a stimulé la demande des assurances et fonds de pension (45 %), suivie des banques et banques privées (24 %), des gestionnaires d’actifs (22 %) et banques centrales et institutions officielles (9 %) », précise le communiqué.

BNP Paribas a agi en tant que coordinateur global, co-chef de file de l’obligation verte et arrangeur du programme « Green Euro Medium Term Note ». Crédit agricole a agi en tant que coordinateur global, co-chef de file de l’obligation verte et conseiller en structuration du cadre des obligations vertes. Barclays, HSBC, Natixis, SG CIB ont agi en tant que co-chefs de file de l’obligation verte.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Obligations vertes (Green (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également