Régime des indépendants : le gouvernement présente 20 mesures

Le gouvernement a présenté jeudi vingt mesures au conseil d’administration du Régime social des indépendants (RSI), à la Plaine-Saint-Denis, afin d’améliorer son fonctionnement.
Régime des indépendants : le gouvernement présente 20 mesures
©stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

Régime des indépendants : le gouvernement présente 20 mesures

Ces mesures, qui seront mises en place "dès à présent et au plus tard à la fin de l’année" selon la ministre des Affairessociales Marisol Touraine, font écho à l’agacement des assurés, et notamment une importante manifestation en Bretagne début juin, face aux dysfonctionnements du RSI.

"Le recouvrement doit être réformé en priorité, parce qu’il cristallise une grande partie du mécontentement", a annoncé la ministre, soulignant également l’importance de "l’amélioration de la qualité des relations du RSI avec ses assurés" et "la simplification des démarches pour les assurés qui relèvent de plusieurs régimes au titre de différentes activités".

Dorénavant ce sont les services du RSI qui répondront aux appels téléphoniques des 6 millions d’affiliés, et non plus des opérateurs sous-traitants.

Les règles d’affiliation seront également simplifiées lorsque les assurés exercent plusieurs activités professionnelles simultanément. Les salariés qui créentune entreprise pourront par exemple continuer de recevoir les remboursements de leurs soins par leur caisse primaire d’assurance maladie, sans aucune formalité à réaliser.

"Nous arrivons à la sortie du tunnel, mais il reste encore un effort à fournir pour assurer une qualité de service réellement satisfaisante et rétablir complètement la confiance avec les 6 millions d’affiliés", a déclaré la ministre, accompagnée par le secrétaire d’Etat chargé du Budget Christian Eckert et la secrétaire d’Etat chargée de l’Economie sociale et solidaire Martine Pinville.

"La situation dans laquelle nous nous trouvons résulte de décisions mal préparées, mal mises en œuvre, qui datent de 2008", a-t-elle tenu à souligner.

Créé en 2006, le RSI essuie de nombreux reproches de ses affiliés : erreurs dans les appels de cotisations, dossiers perdus ou encore interventions d’huissiers sur de fausses données, absence d’appels de cotisations pendant plusieurs années conduisant à des poursuites sans motif ou de mauvaises surprises au moment de la retraite.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Régime des indépendants : (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également