Blocages Enedis/GRDF en Gironde : pas de condamnation pour six syndicalistes assignés en justice

Le tribunal judiciaire de Bordeaux n’a prononcé mercredi aucune condamnation à l’encontre de six syndicalistes CGT, assignés lundi par Enedis et GRDF pour avoir occupé pendant 11 jours une plateforme logistique à Floirac (Gironde), a affirmé la CGT en se félicitant de cette décision.
Blocages Enedis/GRDF en Gironde : pas de condamnation pour six syndicalistes assignés en justice
© stock.adobe.com

Publié le

Blocages Enedis/GRDF en Gironde : pas de condamnation pour six syndicalistes assignés en justice

Le tribunal a constaté que l’assignation demandant le déblocage et l’expulsion des bloqueurs était "sans objet", le mouvement ayant été interrompu trois jours avant l’audience en référé.

En revanche, il a enjoint les militants de laisser libre, en cas de futur blocage, un des accès du site, ce dont s’est félicité Enedisauprès de l’AFP : "Enedis prend acte de la décision favorable du tribunal qui a statué en faveur de l’arrêt des blocages, avec des astreintes financières pour tout blocage à venir", a indiqué un porte-parole.

Une centaine de personnes - agents, retraités, cheminots ou étudiants -protestant contre la réforme des retraites, avaient "occupé", selon la CGT, du 14 au 24 janvier les entrées de la plateforme Serval de Floirac où est entreposé du matériel pour la maintenance et le dépannage du réseau électrique et gazier, entraînant l’assignation en justice.

LaCGT s’est félicitée que "le droit de grève est respecté !", notant que ce même jour, 19 agents avaient été assignés à Ploërmel et 10 à Toulouse. "Cette +relaxe+ va faire jurisprudence", a affirmé à l’AFP Bastien Leymergie, le secrétaire général adjoint de la CGT Energie 33.

Lors de l’audience lundi, quelque 200 personnes s’étaient rassemblées devant le tribunal en soutien aux six énergéticiens.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Blocages Enedis/GRDF en (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également