La réindexation des retraites est sur la table (Buzyn)

Publié le

La réindexation des pensions de retraite sur l’inflation remonte très fortement du grand débat et le gouvernement va être obligé de prendre en compte cette question de pouvoir d’achat qui est clairement posée sur la table, a indiqué jeudi la ministre des Solidarités, Agnès Buzyn.

La réindexation des retraites est "sur la table" (Buzyn)

"La question du pouvoir d’achat des retraités avec les plus petites pensions est clairement posée sur la table", a-t-elle déclaré sur RMC et BFMTV.

La réindexation sur l’inflation "remonte très fortement dans les débats" et "nous allons évidemment être obligés de prendre en compte ce qui remonte le plus fortement", a-t-elle ajouté.

Le gouvernement et la majorité avaient eux-mêmes décidé de limiter à 0,3% la revalorisation des pensions en 2019, soit un niveau bien en deçà de l’inflation, afin d’économiser 2,8 milliards d’euros.

Ce choix "a été très difficile à porter", a reconnu la ministre, rappelant que "même les députés de la majorité n’étaient pas confortables avec cette mesure".

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a le premier ouvert la porte a un revirement, en acceptant la semaine dernière de "regarder comment c’est possible". Il a évoqué une réindexation "pour l’année 2020" et ciblé "notamment les petites retraites".

"Rien n’est arbitré", a affirmé Mme Buzyn, pointant "un effort budgétaire considérable" qui "nécessitera que nous trouvions des économies à faire sur d’autres secteurs".

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article La réindexation des retraites : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également