Nice : Orpea renonce à racheter un Ehpad à l’Ordre de Malte

Publié le

Le groupe privé Orpea a renoncé au rachat d’une importante maison de retraite médicalisée implantée dans une villa Belle Epoque de Nice et pionnière dans les soins aux malades d’Alzheimer, mais dont la vente était décriée localement, a annoncé jeudi l’Ordre de Malte, qui cherche un nouvel acquéreur.

Nice : Orpea renonce à racheter un Ehpad à l’Ordre de Malte

"L’opérateur privé Orpea, retenu lors de l’appel d’offres, a informé l’Ordre de Malte France de sa décision de se retirer du projet en précisant qu’il estimait que localement les conditions favorables à une reprise n’étaient pas réunies", a annoncé dans un communiqué l’association hospitalière catholique.

La vente de la Villa Hélios St-Jean, qui héberge 89 pensionnaires, se préparait depuis un an, l’Ordre de Malte n’ayant pas les moyens de financer d’importants travaux, évalués à 5 millions d’euros.

Regroupées en association, des familles liées à cet Ehpad réclamaient un audit, s’inquiétant du devenir de leurs proches après de récents reportages très critiques à l’égard d’Orpea. Elles accusaient l’Ordre de Malte de vouloir faire une plus-value immobilière.

L’affaire était remontée à la mairie et jusqu’à l’évéché. Le tribunal ecclésiastique de Marseille, qui n’a pourtant pas le pouvoir de bloquer une vente, avait aussi été saisi.

"Je suis soulagé. C’est une victoire et maintenant le combat continue pour avoir un repreneur dans la lignée de l’Ordre de Malte et qu’on ne nous mette pas un financier, on voudrait que ça reste associatif", a réagi Jean-Pierre Speidel, dont l’épouse, âgée de 80 ans et malade depuis une quinzaine d’années, est soignée à la Villa Hélios depuis deux ans.

clr/ol/cb

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Nice : Orpea renonce à (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également