Réforme des Retraites / Débat contradictoire : Macron sera à Rodez, comme un professeur dans une salle de classe

Réforme des Retraites © stock.adobe.com/FranceTransactions.com
Emmanuel Macron sera jeudi soir à Rodez le professeur dans une salle de classe sur la réforme des retraites, a critiqué le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez pour qui ce ne sera pas un débat contradictoire.

Publié le

Retraites : Macron vaêtre à Rodez le professeur dans une salle de classe

"Les gens posent des questions, le professeur répond, c’est pas un débat contradictoire", aestimé M. Martinez sur France Inter.
Le chef de l’Etat doit tenir jeudi soir pendant plus de trois heures un "grand débat" consacré aux retraites, reprenant dans l’Aveyron le format privilégié utilisé pour répondre à la crise des "gilets jaunes".

"Un débat contradictoire, c’est argument contre argument, c’est pas une salle de classe", a plaidé M. Martinez en prenant l’exemple de son échange avec Jean-Paul Delevoye lors de la fête de l’Humanité. Après d’autres leaders syndicaux, M. Martinez a rencontré mercredi le chef de l’Etat pendant "presque deux heures" à l’Elysée.

"On n’a pas discuté que des retraites . Quand on ne se voit pas pendant presque deux ans et demi, on a plein de choses à de dire", a-t-il ironisé. Sur la réforme des retraites, "je n’ai pas l’illusion de pouvoir le convaincre", a-t-il reconnu.

Le secrétaire général de la CGT a indiqué réfléchir à élargir le mouvement de grève illimité annoncé à la RATP à partir du 5 décembre.

"On travaille sur des mobilisations, des grèves interprofessionnelles, mais on ne met pas de côté toutes les grèves qui existent aujourd’hui", a-t-il dit.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Réforme des Retraites / (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également