Retraite : des pensions de réversion aussi pour les pacsés, pourquoi pas (Delevoye)

Publié le

La réforme des retraites va harmoniser les règles des pensions de réversion et pourquoi pas ouvrir ce dispositif aux couples pacsés mais il faudra mettre une durée minimum, a déclaré Jean-Paul Delevoye dans un entretien au Figaro vendredi.

Retraite : des pensions de réversion aussi pour les pacsés, "pourquoi pas" (Delevoye)

"On ne supprime pas la réversion Mais dans le nouveau système, il faut harmoniser les 13 régimes actuels dont les règles sont hétérogènes", rappelle le Haut commissaire à la réforme des retraites.

Plusieurs pistes ont émergé de la "consultation citoyenne" en ligne lancée au printemps. "On nous reproche de limiter la réversion aux couples mariés, et de ne pas l’étendre au Pacs", indique-t-il.

Un droit nouveau que n’exclut pas l’exécutif : "Pourquoi pas, mais il faudra mettre une durée minimum. Car le Pacs ne dure en moyenne que trois ans", précise M. Delevoye.

Le cas des personnes divorcées suscite aussi "énormément de réactions" autour du partage des droits au "pro rata temporis", ajoute-t-il.

Le Haut commissaire explique que "beaucoup ne veulent pas partager leur pension de réversion entre leur ex-épouse et leur nouvelle conjointe. Ils voudraient un divorce pour solde de tout compte".

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Retraite : des pensions (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également