Fonds euros : entre performance avec frais et moindre rendement mais sans frais, comment choisir ?

Fonds euros : entre performance avec frais et moindre rendement mais sans frais, comment choisir ?
©stock.adobe.com
Comment choisir pour un placement entre un contrat d’assurance-vie, doté d’un fonds en euros performant, mais avec des frais sur versement, et un second contrat d’assurance-vie, sans frais sur les versements, mais dont le fonds en euros est moins rémunérateur ? Sur quel contrat ai-je intérêt à verser mon argent ? Petits calculs entre épargnants.

Publié le , mis à jour le

Nous avons tous été confronté à ce dilemme. A priori, le contrat sans frais sur les versements est toujours à privilégier, pour une raison évidente : 100€ versés = 100€ placés. Mais les choses peuvent devenir plus compliqué si l’épargnant anticipe que le fonds en euros du contrat avec frais sur versement sera supérieur à celui du contrat sans frais sur les versements. Cela se calcule donc...

Simulateur : déterminez le meilleur contrat pour votre placement

Vous pouvez modifier le niveau des frais sur versements, ainsi que le rendement du fonds euros selon vos souhaits. Le capital placé n’influe pas sur les résultats, dans le sens, où la comparaison impose qu’il soit le même sur les deux contrats, A et B.
Choisir entre un contrat avec frais sur versement, mais avec un fonds euros plus rémunérateur que sur un contrat sans frais sur versement. Calculs.

Un cas concret

J’ai 10.000€ à placer, j’ai le choix entre un contrat d’assurance-vie A, dont le fonds en euros a servi l’année précédente un taux de 2.60%, mais possède des frais sur versement de 2%, et un contrat d’assurance-vie B, sans frais sur les versements, mais dont le taux du fonds en euros n’est que 2.05%. Dans l’hypothèse où l’écart de rendement entre les deux fonds euros reste identique au fil des années, quel est le contrat à privilégier ?

Si évidemment le contrat sans frais sur les versements est plus avantageux la première année, la différence de rendement entre les fonds en euros ne sera compensée qu’à partir de la 5eme année du placement. Donc, selon l’horizon de placement de l’épargnant, le contrat d’assurance-vie à privilégier ne sera pas le même.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Fonds euros : entre performanc : Publiez un commentaire ou posez votre question...

3 commentaires

  • Malgré sa mise à jour, votre tableau est toujours faux, et pour deux raisons.
    • Vous avez oublié d’affecter le nouveau taux de contributions sociales au Contrat B.
    2,05 x 0,828 (17,2 %) = 1,697. Le contrat B est donc à 101,70 et non 101,73 en 2020.

    • 2,6 x 0,828 (17,2 %) = 2,153. C’est donc très aimable de votre part de considérer que le contrat A est "valorisé" à 100,15 en 2020.
    Je suppose que vous avez fait (Capital + intérêts net de CSG) - frais ; c’est à dire (100 + 2,15) - 2 = 100,15.
    Or il me semble que vous devriez faire (Capital - frais) + intérêts net de CSG ; c’est à dire 98+ 2,11 = 100,11.
    La huitième année vous trouvez 116,21 et non 116,61 sur le contrat A, soit 40 points de base en moins.
    C’est un sacré pari, de s’obstiner à perdre de l’argent pendant 5 ans, probablement plus longtemps, car toute augmentation des contributions sociales retarde le rattrapage des frais sur versement.

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Merci bien pour votre alerte. Effectivement le taux des PS n’était pas à jour. Mais pour les deux colonnes. Ce qui au final, ne change évidemment rien sur la conclusion, puisque le même taux est utilisé pour les deux contrats.

      J’ai bien corrigé la remarque concernant la 5e année et non la 4e pour le changement d’avantage entre A et B.

      Personnellement, je suis averse aux frais sur versements, et cette calculette n’a, en aucune façon, de montrer qu’il serait pertinent de payer des frais sur versements. J’ai publié cette calculette car j’étais persuadé que le contrat sans frais sur les versements devait être largement gagnant. D’où ma surprise. C’est juste un calcul, qui plus est, très théorique, car spéculer sur l’évolution corrélée des rendements de deux fonds euros sur les 8 années à venir est hasardeux.

      Je vous rejoint sur votre conclusion à titre personnel.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Comment choisir ? Facile : sans frais !

    4 novembre 2019 21:31, par cafti

    Vos commentaires contredisent votre tableau, qui est faux et trompeur.« la différence de rendement entre les fonds en euros est compensé dès la 4eme année du placement »,or votre tableau indique une compensation à partir de la 5e année seulement.Car le capital doit être placé 4 années pleines, et bien souvent il doit encore être présent pendant un ou deux mois,le temps que la participation aux bénéfices soit décidée par l’assureur. Faute de quoi vous n’obtiendrez que le taux garanti, qui oscille actuellement entre 0 et 0,25 %.Votre tableau est faux car vous avez utilisé l’ancien taux de contributions sociales.Ainsi en 2023 vous trouvez un gain de 0,28 alors qu’il n’est que de 0,23 ; en 2026 vous trouvez 1,88 alors que ce n’est que 1,79 (soit 5% de gain en moins depuis le passage à 17,2).Votre tableau est trompeur, car la 5e année vous annoncez un gain de 0,28. Peut-être ne connaissez-vous pas la fiscalité de l’assurance-vie ? Il faut que vous appliquiez la flat tax, soit 12,8 % d’imposition en plus des prélèvements sociaux, et votre contrat avec frais affiche une perte de 0,05.Ce n’est donc qu’à partir de la 6e année que votre contrat avec frais affichera un gain de 0,38 (la moitié de ce que promet votre tableau) sur le contrat sans frais.C’est un sacré pari, de s’obstiner à perdre de l’argent pendant 5 ans, probablement plus longtemps,car toute augmentation des contributions sociales retarde le rattrapage des frais sur versement.

    Répondre à ce message

A lire également