Fonds euros : entre performance avec frais et moindre rendement mais sans frais, comment choisir ?

Publié le , mis à jour le

Comment choisir pour un placement entre un contrat d’assurance-vie, doté d’un fonds en euros performant, mais avec des frais sur versement, et un second contrat d’assurance-vie, sans frais sur les versements, mais dont le fonds en euros est moins rémunérateur ? Sur quel contrat ai-je intérêt à verser mon argent ? Petits calculs entre épargnants.

Nous avons tous été confronté à ce dilemme. A priori, le contrat sans frais sur les versements est toujours à privilégier, pour une raison évidente : 100€ versés = 100€ placés. Mais les choses peuvent devenir plus compliqué si l’épargnant anticipe que le fonds en euros du contrat avec frais sur versement sera supérieur à celui du contrat sans frais sur les versements. Cela se calcule donc...

Simulateur : déterminez le meilleur contrat pour votre placement

Vous pouvez modifier le niveau des frais sur versements, ainsi que le rendement du fonds euros selon vos souhaits. Le capital placé n’influe pas sur les résultats, dans le sens, où la comparaison impose qu’il soit le même sur les deux contrats, A et B.

Choisir entre un contrat avec frais sur versement, mais avec un fonds euros plus rémunérateur que sur un contrat sans frais sur versement. Calculs.

Un cas concret

J’ai 10.000€ à placer, j’ai le choix entre un contrat d’assurance-vie A, dont le fonds en euros a servi l’année précédente un taux de 2.60%, mais possède des frais sur versement de 2%, et un contrat d’assurance-vie B, sans frais sur les versements, mais dont le taux du fonds en euros n’est que 2.05%. Dans l’hypothèse où l’écart de rendement entre les deux fonds euros reste identique au fil des années, quel est le contrat à privilégier ?

Si évidemment le contrat sans frais sur les versements est plus avantageux la première année, la différence de rendement entre les fonds en euros est compensé dès la 4eme année du placement. Donc, selon l’horizon de placement de l’épargnant, le contrat d’assurance-vie à privilégier ne sera pas le même...

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Fonds euros : entre performanc : Publiez un commentaire ou posez votre question...

5 commentaires

  • Hausse CSG

    8 août 2017 21:30, par Cafti

    Avec la hausse de la CSG au 1 janvier 2018, il est temps de mettre à jour le tableau comparatif « Années après années ».
    Avec + 1,7 % il ne faut plus multiplier par 0,845 mais par 0,828.
    C’est-à-dire que le gain la 5e année pour le contrat avec frais n’est plus de 0,28 % mais de 0,23 % ;
    la 8e année il n’est plus de 1,88 % mais de 1,79 %, toujours à la condition que la CSG n’ait pas augmenté.
    Cela dit cet hypothétique gain de 1,79 % au bout de 8 ans sera imposé, ainsi que 2 % du capital initial (la fraction de frais qui aura été péniblement remboursée en intérêts imposables).
    Pour clore le débat, il faudrait que vous nous donniez le nom d’un contrat qui offre un rendement supérieur de 0,55 % aux meilleurs fonds en euros sans frais. En observant le comparatif FranceTransactions (excusez-moi de toujours citer cet excellent site), on constate que les mauvais rendements sont sur les contrats avec frais :
    - parce que les frais grèvent les rendements
    - parce que les gestionnaires n’ont pas besoin de rendre leur fond performant, ils se contentent de la commission initiale.

    Répondre à ce message

    • simulateur de frais

      Bonjour
      Je vous remercie pour le simulateur de frais sur versement.Malheureusement vous ne tenez pas compte des frais de gestion qui ont leur importance
      Vous serait-il possible d’intégré ce paramétré dans les frais ?
      Merci encore pour votre simulateur

      Répondre à ce message

      • simulateur de frais

        Bonjour,

        Les rendements publiés par les assureurs sont nets des frais de gestion. Autrement dit, les frais de gestion sont déjà considérés, ils ont été retranchés du rendement servi.

        bien à vous

        Répondre à ce message

  • C’est un exemple assez farfelu.
    En pratique les fonds des banques "classiques" prennent à la fois des frais de souscription *et* affichent des rendements plus faibles. La question est alors assez simple à résoudre...

    Répondre à ce message

    • C’est clair... Personne ne devrait souscrire de contrats d’assurance-vie vendus par les banques, mais il se trouve que la très grande majorité des épargnants le font quand même... Beaucoup pensent encore qu’une banque est plus sûre, alors qu’évidemment, la banque n’a rien à voir avec l’assureur du contrat.

      Cette question concerne donc plus les contrats des mutuelles, ou autres associations d’épargnants, face aux contrats modernes sans frais sur versement.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)