Assurance dépendance

Publié le

Assurance dépendance : La France vieillie et le problème de la perte d’autonomie et plus que jamais d’actualité. Afin de prévenir les coûts élevés qu’implique la dépendance, il existe des contrats d’assurance qui permette de se protéger soi même et ses proches en cas de perte d’autonomie...

Vieillir peut entraîner des pertes d’autonomie parfois sérieuses, pour y faire face vous pouvez souscrire à un contrat d’assurance-dépendance. Une rente viagère vous sera alors versée pour couvrir une partie des frais inhérents à votre situation.

Assurance-dépendance : Deux millions de Français sont déjà assurés !

Dépendance : les contrats d’assurance-dépendance

Il existe deux grands types de contrats :

  • Les contrats de prévoyance, type « décès » : l’assuré paye des primes tout au long de sa vie en échange d’une rente en cas d’invalidité.
    Ces contrat ont l ’avantages de proposer des cotisations basses, mais sont à fonds perdus, c’est à dire que vos versements seront définitivement perdus si vous n’êtes pas victime de dépendance.
  • Les contrats de type « d’épargne » : l’assuré verse des primes qui sont investies sur un support dédié généralement un contrat d’assurance vie, qui se transforme en rente au moment, où la perte d’autonomie survient. Le montant de la rente dépendance n’est pas connu à l’avance puisqu’il dépend du capital versé.

Ces contrats sont proposés par des assureurs ou des mutuelles. L’âge minimal de souscription est généralement fixé à 50 ans et ce jusqu’à 75 ans ou 80 ans.

Assurance dépendance : le coût

Le coût d’une assurance dépendance varie en fonction de la rente souscrite et du niveau de dépendance (partiel ou total), plus l’assurance couvre de risque plus le contrat vous coûtera cher.

Par ailleurs, le coût varie en fonction de l’âge de l’assuré au moment de la signature du contrat. Plus vous souscrivez jeune, moins le coût sera grand à niveau de rente égal, logique, puisque vous cotiserez plus longtemps.
D’ailleurs chez de nombreux assurance il n’est même pas possible de souscrire à partir d’un certains âge, vous avez donc tout intérêt a vous y prendre tôt.

Pour bénéficier du meilleur prix, il ne faut pas hésitez à prendre sa calculette et faire jouer la concurrence

Assurance dépendance : La fiscalité

On distingue deux types de fiscalité :

  • Celle des contrats de prévoyance dont les rentes sont exonérées d’impôt sur le revenu.
  • Celle des contrats « épargne » dont les rentes sont imposables au titre des rentes viagères, a moins que le contrat n’ai été souscrit dans le cadre d’un PEP ( plan d’épargne populaire)

L’imposition prévoit un abattement lié à l’âge du bénéficiaire : 70% pour les plus de 69 ans, 60% de 60 à 69 ans, 50% de 50 à 59 ans, 30% en deçà de 50 ans.

Les contrats d’assurances dépendance sont exonérés de la taxe sur les conventions d’assurance.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Assurance dépendance : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)