Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Assurance Ski : que couvre votre carte bancaire, une assurance neige complémentaire est-elle nécessaire ?

Les cartes bancaires classiques n’assurent rien ! Seules les cartes bancaires à partir de la gamme Visa Premier et Mastercard Gold incluent une assurance neige minimale. Décryptage.

Assurance Ski : que couvre votre carte bancaire ? © stock.adobe.com

Publié le

Neige dure : le nombre de blessures explose

Entre les blessures suite à une chute à ski ou un accident de snowboard, un problème de santé vous empêchant d’utiliser votre forfait, des conditions climatiques défavorables, la possible fermeture des remontées mécaniques, une collision avec un surfeur ou encore l’obligation d’annuler vos vacances… Les assureurs ne manquent pas vous faire remarquer tous les problèmes que vous pouvez rencontrer au ski. C’est aussi du business !

Être surassuré, cela ne sert à rien et revient cher

Souscrire une assurance neige et montagne, c’est vous garantir une tranquillité d’esprit avant, pendant et après votre séjour au ski. Mais, souvent, c’est une assurance inutile, dès lors que vous avez réglé les frais de séjour (frais de transport, hébergement, forfaits remontées mécaniques, cours de ski, location de matériel …) au moins partiellement ou réservés au moyen de la carte bancaire assurée. Il ne faut donc pas forcément payer intégralement ses vacances de ski avec sa CB pour être assuré. Evidemment, toutes les cartes bancaires n’incluent pas l’assurance neige.

Assurance neige et montagne

Un exemple concret fourni par Visa Premier : En vacances à la montagne avec des amis, Sasha Zhoya tente une figure sur piste noire et réussit un superbe quart de tour… de la cheville droite. Le médecin de la station lui diagnostique une entorse et lui fournit un constat médical. Plus de ski jusqu’à la fin du séjour. À son retour de vacances, Sasha déclare son accident à l’assurance de sa carte Visa Premier et se voit rembourser ses jours de forfaits de remontées mécaniques non utilisés. Au moins, son budget ski aura remonté la pente !

Bon à savoir : en ski hors-piste, aucune assurance ne fonctionne ! Les seuls cas pris en considération pour les assurances sont lorsque vous êtes accompagné d’un moniteur de ski ou d’un guide. Si vous chutez à 100 m d’une piste de ski balisée, c’est déjà du hors piste !

CB classiques : pratiquement aucune assurance

  • American Express : Chez American Express, pour la carte personnelle, aucune assurance neige n’est incluse.
  • Visa : Pour les cartes Bleues Visa, seule l’assistance neige (et non pas l’assurance neige) est prise en charge. Seuls les frais de recherche, uniquement sur les pistes ouvertes et donc pas de hors piste, seront pris en charge par l’assureur.
  • MasterCard : Dès le niveau de cartes MasterCard Cirrus et Maestro, seule l’assistance neige est incluse.

Visa Premier / Mastercard Gold

De leur côté, les cartes bancaires, moyen et haut de gamme, c’est à dire à partir de la Visa Premier et Mastercard Gold (et donc par extension au-delà Infinite, etc.) incluent l’assurance neige. Outre le titulaire de la carte, son conjoint, ses enfants de moins de 25 ans et petits-enfants sont les seules personnes bénéficiant des garanties. Ne pensez pas que parce que vous avez payé avec votre carte le forfait de votre nièce ou de votre filleul, qu’ils sont couverts par votre garantie. Prenez-leur une assurance à part.

Que couvre la garantie neige et montagne ?

Sont garantis les accidents constatés par les autorités sanitaires du lieu de séjour, survenant dans le monde entier, sans franchise kilométrique, lors d’un séjour à la montagne, du fait de la pratique à titre d’amateur :

  • du ski sous toutes ses formes pratiqué dans les stations de ski,
  • de certaines activités sportives, y compris les randonnées à skis, en raquettes ou pédestres,
  • des sports et activités diverses organisés collectivement par et sous la responsabilité d’une association ou d’un organisme.

Les frais de recherche et de secours à concurrence des frais réels engagés

Suite à un accident, est garantie la prise en charge des frais de secours ou de recherche en montagne, c’est-à-dire les opérations effectuées par des sauveteurs ou des organismes de secours se déplaçant spécialement dans le but de rechercher l’assuré en un lieu dépourvu de tous moyens de secours autres que ceux pouvant être apportés par les sauveteurs professionnels.

Les frais de premier transport

Il s’agit des frais engendrés suite au transport organisé par des autorités médicales ou de secours entre le lieu de l’accident et le centre médical ou éventuellement, le centre hospitalier le plus proche et le retour jusqu’au lieu de séjour.

À noter : l’engagement maximum est accordé à concurrence des frais réels engagés, après déduction des indemnités déjà versées par des organismes tels que la Sécurité sociale ou tout autre régime collectif de prévoyance y compris les organismes mutualistes, sans que l’assuré puisse recevoir au total un montant supérieur à ses dépenses réelles.

Les frais médicaux

Est garanti le remboursement des frais médicaux, pharmaceutiques et d’hospitalisation, engagés par l’assuré sur prescription médicale suite à un accident. Le remboursement est limité et variable donc selon votre contrat d’assurance. Une franchise est généralement imposée .}

Attention : l’indemnité prévue vient exclusivement en complément des indemnités qui seraient versées à l’assuré pour les mêmes dommages par la Sécurité sociale ou tout autre régime collectif de prévoyance y compris les organismes mutualistes ou Compagnies d’Assurances, sans que l’assuré puisse recevoir au total un montant supérieur à ses frais réels.

Responsabilité civile

L’assureur garantit les conséquences pécuniaires de la Responsabilité Civile pouvant incomber à l’assuré en cas de dommages corporels ou dommages matériels causés aux tiers et résultant d’un accident survenu exclusivement au cours ou à l’occasion des activités décrites dans le champ d’application de la garantie « Neige et Montagne ».

Frais non pris en charge par la sécurité sociale

Voici une indication des tarifs pratiqués lors des prises en charge pour vos transports lors d’un accident en station de ski (et donc potentiellement remboursés, une fois l’éventuelle franchise déduite, si vous êtes assuré) :

  • Piste au cabinet médical : 185 €
  • Bas de pistes à l’hôpital : 230 €
  • Cabinet médical à l’hôpital : 314 €
  • Évacuation en zone hors-piste : 420 €
  • Évacuation médicalisée par hélico : 820 €

Sélection des 3 meilleures offres de souscription de contrats d'assurance-vie

TOPOFFRESDÉTAILSEN SAVOIR +
🥇 1PLACEMENT-DIRECT VIEPlacement Direct Vie (SWISS LIFE ASSURANCE ET PATRIMOINE) Jusqu'à 1 000€ offerts pour 5.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥈 2CARAC EPARGNE PATRIMOINECarac Épargne Patrimoine (CARAC) Bonification de + 1 % sur le fonds euros CARAC (+ 3.30 % en 2023)👉 EN SAVOIR PLUS
🥉 3LUCYA CARDIFLucya Cardif (CARDIF ASSURANCE VIE) 200€ offerts pour 5.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
Les offres promotionnelles sont soumises à conditions.

📧 Newsletter FranceTransactions.com

👉 Abonnez vous à notre lettre quotidienne. Plus de 90.000 lecteurs font confiance à la newsletter de FranceTransactions.com pour mieux être informés sur l’épargne et les placements. Lettre gratuite, sans engagement, sans spam, dont le lien de désabonnement est présent sur chaque envoi en bas du courriel. Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Assurance Ski : que couvre Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

Assurance Ski : à lire également