Bourse : Les fonds de gestion alternative

Publié le , mis à jour le

Fonds de gestion alternative : Vous souhaitez épargner avec comme unique horizon la performance de votre portefeuille, les méthodes de la gestion alternative sont faites pour vous ! Tour d’horizon.

Bourse : Comment fonctionne la gestion alternative ?

Les gérants alternatifs gèrent des fonds de fonds en répartissant le risque sur plusieurs supports financiers indépendants les uns des autres. La gestion alternative a pour objectif premier la performance « absolue » en utilisant les « inefficiences » des marchés. Ces gestionnaires utilisent la vente à découvert, ont recours à l’effet de levier du crédit pour doper leurs performances. Leurs transactions portent sur l’immobilier, le marché boursier, les monnaies, les taux d’intérêt, les matières premières, etc.

Pour souscrire ce type de fonds, vous pouvez vous adresser aux services de gestion privée des grandes banques ou à des établissements spécialisés. Sachez par ailleurs, que la souscription minimum se situe entre 250 000 et 1 million d’euros.

La sortie de ce type de fonds implique un préavis de 3 semaines à 3 mois le plus souvent. Les opérations financières engagées nécessitent une stabilité des encours.

FCPR : à qui s’adressent-ils ?

Les FCPR , ne sont accessibles qu’aux investissseurs fortunés et qualifiés (fichier tenu par l’AMF). Pour pouvoir figurer au fichier il faut impérativement remplir au moins deux des critères suivant :

  • détenir un portefeuille d’instruments financiers d’une valeur supérieure à 500 000 euros
  • réaliser des opérations financières d’un montant supérieur à 600 euros par opération, à raison d’au moins dix par trimestre en moyenne sur les quatre trimestres précédents.
  • occuper pendant au moins un an, dans le secteur financier, d’une position professionnelle dans le secteur financier afin de garantir une bonne connaissance dans le domaine des investissements financiers.

Fonds de gestion alternative : quels sont les frais ?

Les fonds de gestion alternatifs présentent des frais élevés :

  • Frais de souscriptions : les fonds de gestions alternatives ont des frais de souscription pouvant être très élevés : jusqu’à 10%, mais sont négociables.
    Les frais de gestion : Ils sont en moyennes de 2% sur le seul fonds de gestion alternatifs sur lequel vous avez investis. Mais attention, le fond alternatif investit lui même sur d’autres fonds appliquant à leur tour leurs propres frais, le total final des frais de gestion peut être bien plus élevés que prévu initialement.
  • la commission de superformance : c’est une rémunération complémentaire versées par le fonds à la société de gestion s’ils l’objectif initialement prévu à été dépassé (20% en moyenne).

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Bourse : Les fonds de gestion : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)