Barème des impôts 2021 IR (revenus 2020)

Pour 2021, une baisse moyenne de l’IR de 303€ est attendue sur vos revenus 2020. Revalorisation des tranches du barème de l’inflation et abaissement du premier taux de 14% à 11%. Et quelques autres surprises.
Barème des impôts 2021 IR (revenus 2020)
Barème impôt 2020 © FranceTransactions.com

Publié le , mis à jour le

Barème de l’impôt 2021 sur le revenu 2020 : le barème de l’impôt sur le revenu, au titre de l’année 2021, est encore loin d’être validé. Le projet de loi de finances 2020 a bien été publié, mais la loi n’est pas encore votée. Les précisions ci-dessous sont celles indiquées dans le cadre du projet de loi de finances 2020

Barème des impôts 2021 (revenus 2020), des changements majeurs

  • Abaissement de 14% à 11% du taux d’imposition de la première tranche du barème,
  • Abaissement des montants des tranches marginales de 3 premières tranches, ce qui revient mécaniquement à augmenter le montant de l’impôt pour les contribuables les plus fortement imposés.
  • Inflation prise ne compte pour revaloriser les tranches du barème : +1%.

Vous pouvez utiliser la calculette simplifiée pour estimer le montant de vos impôts 2020.

Barème 2021 des impôts sur le revenu, applicable sur les revenus 2020.
Tranches marginales d'imposition sur le revenu Taux d'imposition
Jusqu'à 10.064 €0,00 %
De 10.065 € à 25 659 €11,00 %
De 25 660 € à 73 369 €30,00 %
De 73 370 € à 157 806 €41,00 %
A partir de 157 807 €45,00 %

Barème 2020 IR : en synthèse

Baisse des impôts sur le revenu de l’année 2020, pour un montant global d’environ 5 milliards d’euros. Au total, environ 16,9 millions de foyers bénéficieront de cette baisse, pour un montant de gain moyen estimé à 303€.

  • La pente de la décote sera atténuée : les bases de décote sont abaissées respectivement de 1 208 € et 1 990 € à 777 € et 1 286 € et le taux multiplicateur de l’IR déduit passe de 75% à 45,25%.
  • le gain résultant de ces évolutions sera plafonné à un montant de l’ordre de 125 € pour une part pour les foyers relevant de la tranche au taux de 30 % du barème progressif et sera neutralisé pour les foyers relevant des tranches aux taux de 41 % et 45 % du barème progressif.
  • Revalorisation des tranches du barème selon l’inflation (évolution de l’indice des prix hors tabac de 2019 par rapport à 2018), soit 1 %
  • Suppression du taux de réduction forfaitaire de 20%, sous conditions de ressources.

Nouveau barème, taux d’imposition ramené à 11% au lieu de 14%, quels avantages ?

C’est assez évident, puisque tous les contribuables bénéficient de cette baisse de taux d’imposition sur la première tranche marginale. Mais la baisse des tranches, en montant, pénalise également les contribuables les plus fortement imposés sur la tranche de 30%. Au final, les contribuables les plus fortement imposés ne seront pas bénéficiaires de cette baisse d’impôt, une fois de plus.

Revenus bruts (avant abattement)IR 2019IR 2020Différence IR 2020 vs 2019
25.000€
1.755€
1.217€
-538€
50.000€
7.702€
7.577€
-125€
75.000€
14.452€
14.327€
-125€
100.000€
22.986€
22.986€
0€

(Hypothèses, 1 part fiscale, tranches non revalorisées de l’inflation pour l’IR 2020, aucun crédit/réduction d’impôt)

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Barème des impôts 2021 IR (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

1 commentaire

  • Barème des impôts 2020 IR

    29 février 19:03, par Martine

    Bonjour, Je déclare en année N (année 2019) un revenu "R" de location meublée en indiquant le montant en 5ND (bic non professionnel régime micro location meublée). Sur ce revenu de location meublée de l’année 2019 dont il est défalqué 50% et que je déclare en année 2019 , je dois des prélèvements fiscaux de 17,2% en 2019.Une partie de ces 17.2% de prélèvements sociaux (la "CSG") que je dois en année 2019 est récupérable en année N+1 (année 2020) en appliquant un taux de 6,8% sur le montant de mes revenus de locations meublées 2019.Je peux déduire de mon revenu global brute de l’année 2020, le montant de la "CSG récupérable" en année 2020 et cette partie est calculée à partir de mes revenus de location meublées de 2019, i.e, 6,8% x(Revenus de locations meublées touchés en 2019-50%).Ma question est la suivante : il faudra que je coche en année N=2019 la case 6DE (CSG récupérable en année 2020) ? Ou bien il faudra cocher la case 6DE "CSG déductible" en année 2020 ? Sur les formulaires papier de déclaration d’impôts je m’y retrouve mais sur les sites de simulation ou de calcul d’impôts, 6DE représente l’année N-1 OU N+1 OU N ? Je suis complètement perdue. En plus, le simulateur de calcul de l’impôt 2020 sur les revenus 2020 du site impot.gouv.fr utilise le barème de 2019 sur les revenus 2020 ? Vraiment, je ne comprends pas.

    Répondre à ce message

Sur le même sujet

A lire également